Prison de Liancourt : Quand la formation rime avec déformation...

06/06/2019

 

Les sessions de formation permettent aux personnels de se retrouver dans un autre cadre mais aussi de partager un moment de convivialité. Pendant 5 jours (soit un jour de plus par rapport à 2018), les personnels ont pu recevoir des formations de qualité. Nous souhaitions d’ailleurs saluer le travail effectué par le pôle formation ainsi que des moniteurs qui prennent souvent du temps (y compris personnel) pour permettre aux agents d’avoir des contenus à la hauteur leurs attentes.

 

Ainsi cette année, sur Liancourt, les agents ont pu profiter de nouveau d’une journée de cohésion (demande portée par notre organisation), d’une sensibilisation de l’utilisation des réseaux sociaux, des techniques collectives d’interventions (TCI), du PSC1, de l’ARI, du TIR et enfin d’une journée dédiée aux interventions dans le chemin de ronde encadrée par les ÉRIS.

 

Bravo à eux !!!

 

CEPENDANT NOS REMERCIEMENTS S’ARRÊTENT LA…

 

Les personnels sont demandeurs de formations néanmoins lorsque l’on s’aperçoit que les heures comptabilités ne couvrent même pas l’exigible journalier…Allô quoi...Non mais Allô !

 

Pour nos chers directeurs, un sou est un sou… une minute est une minute…

(On le savait déjà me direz-vous !?)

 

Résultat : les personnels, et notamment les postes fixes, n’ont pas tous la possibilité de pouvoir récupérer les heures négatives sur le mois en cours et se voient pénalisés financièrement pour leur participation aux formations…

 

Il y a de quoi devenir chèvre…

 

FORCE OUVRIÈRE exige que la comptabilisation des jours de formation permette de couvrir à minima exigibles journaliers de chacun (soit 7h10 pour un agent poste fixe).

 

L’aspect financier ne doit pas être un frein à l’accès à la formation !

Si des économies sont à faire ce n’est certainement pas sur les formations...

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr