Prison de Grasse : Agression

06/06/2019

 

Le 5 juin, vers 11h30, lors de la distribution du repas au Quartier d'Isolement, un détenu déjà très défavorablement connu pour ses antécédents, s'en est pris avec une extrême violence aux personnels.

 

Mécontent d'une procédure le concernant, cet individu a commencé par proférer insultes et menaces envers les agents pour finalement se jeter sur eux avec une extrême violence. La force et la détermination de l'individu étaient telles qu'il a fait chuter les agents, l’un d’entre eux se blessant tant la chute fut brutale.

 

Le bilan est assez lourd puisque 2 agents déplorent des contusions alors que le 3ème a du être évacué par les pompiers vers l’hôpital pour y subir des examens, ce dernier souffrant d’une perte de connaissance et de divers troubles lors de sa prise en charge par l’unité sanitaire.

 

C'est avec beaucoup de difficultés que le forcené sera maîtrisé et finalement conduit au quartier disciplinaire par une équipe d'intervention dûment équipée.

 

Force Ouvrière s'interroge d'ailleurs sur la force surhumaine dont a pu faire preuve ce détenu... les substances saisies dans sa cellule n'y sont sans doute pas étrangères.

 

 Force Ouvrière souhaite un prompt rétablissement aux agents victimes de cette sauvage agression.

 

 Force Ouvrière exige une sanction disciplinaire exemplaire envers ce détenu, ainsi que son transfert à l'issue, même s'il doit, pour ça, aller explorer d'autres DISP.

 

 Force Ouvrière attend des poursuites pénales à la hauteur de la gravité des faits.

 

 Force Ouvrière préconise une gestion adaptée à la violence de ce détenu, avec l'utilisation du passe-menottes pour l'intégralité des jours qui lui restent à passer dans nos murs.

 

Ce triste événement est l'occasion de rappeler que

le Syndicat National Pénitentiaire Force Ouvrière réclame depuis des années

la dotation de PIE (Pistolets à Impulsion Électrique, ou tazer)

notamment dans les quartiers spécifiques, tels que le quartier d'isolement.

Il est grand temps que l'Administration accède à cette requête,

il en va de la sécurité des personnels !

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr