Prison de Val-de-Reuil : Violence et rébellion

 

Ce dimanche fut malheureusement une nouvelle fois une journée noire pour notre établissement. En effet, aujourd’hui aux alentours de 18h00, au quartier disciplinaire division 1, lors de la distribution du repas, un détenu en gestion équipée et bien connu pour des faits de violence refuse de se soumettre aux multiples injonctions du personnel.

 

Quelques minutes plus tard, le surveillant du quartier disciplinaire est alerté par le PCI concernant une alarme incendie se situant à la cellule occupée par ce même détenu.

 

Rapidement sur place, le personnel constate la présence de flammes au niveau de la grille de la cellule. Professionnel le personnel parvint à éteindre le feu avant qu’une équipe d’intervention s’apprêtait à extraire le détenu de sa cellule ! Nos courageux collègues ont fait face à un véritable guet apens.

 

« Sur le Coran je vais vous niquez, je vous attends vous allez pleurer »

 

Face à la virulence et à la détermination du détenu qui a porté à de multiples reprises des coups sur les agents ainsi que sur le bouclier, par précaution l’encadrement demande du renfort de la deuxième division afin de maitriser ce détenu. Après quelques minutes, le détenu est finalement maitrisé grâce au courage et au professionnalisme du personnel.

 

Deux collègues se rendent à l’hôpital pour de multiples contusions au bras et au genou.

 

Monsieur le Directeur, ce détenu qui a récemment été l’auteur d’un grave incident en division 2 n’a rien à faire au sein de notre établissement. Nous en avons ras le bol de ce jeu du « Yoyo » qui consiste à balancer d’une division à l’autre ces énergumènes qui n’ont pas le profil pour notre établissement !

 

Force Ouvrière souhaite un prompt rétablissement à nos collègues blessés dans leur chair.

 

Force Ouvrière félicite l’ensemble du personnel intervenu sur cette longue intervention.

 

Force Ouvrière exige une sanction exemplaire suivie d’un transfert pour ce détenu qui n’a pas le profil adéquaté à notre établissement.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr