Prison de Fleury-Mérogis : D1, une fumée bien contagieuse !

 

Aujourd’hui, aux environs de 10 heures, un détenu bien inspiré de troubler l’ordre de la détention, décida de mettre le feu dans sa cellule sur l’aile du 2ème Gauche sous prétexte qu’il voulait mettre fin à ses jours.

 

Alertée par la fumée, une équipe est constituée pour intervenir. Le détenu est évacué au niveau de l’Unité Sanitaire pour lui apporter les premiers soins.

 

Malheureusement, un feu de cellule qui a été maîtrisé rapidement a engendré des complications suite à un dysfonctionnement technique du système de désenfumage. Ainsi, la fumée s’est propagée rapidement sur l’aile concernée avant d’atteindre l’aile du 3ème Gauche. Face à cette situation, le risque encouru, tant pour le personnel que pour la population pénale, la Direction, sur conseil des Sapeurs Pompiers, a décidé d’évacuer les ailes impactées.

 

De ce fait, l’ensemble des personnels a été réquisitionné pour permettre une évacuation en urgence des détenus sur cours de promenades.

 

Cette opération a nécessité tout le professionnalisme, la réactivité et le sang-froid de l’ensemble des collègues.

 

Par ailleurs, Force ouvrière s’inquiète de ce dysfonctionnement probable, et s’interroge sur la survenance d’un tel incident en service de nuit, où l’effectif est restreint, et la gestion plus délicate.

 

De même, au moment où nous écrivons ce communiqué, nous apprenons que plusieurs incidents ont émaillés le Bâtiment D5, (une tentative de suicide d’un détenu, une bagarre en cellule, et départ de feu dans une cellule CPRoU…)

 

Ces différents incidents ont perturbé fortement le bon fonctionnement du service.

 

Le bureau local Force Ouvrière félicite l’ensemble des agents pour leur professionnalisme, leur réactivité et leur sang-froid face à tous ces incidents survenus ce matin sur l’établissement.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande une vérification en urgence des systèmes de désenfumage ainsi que de l’efficience du matériel mis à disposition.

 

Le bureau local Force Ouvrière restera attentif à toutes ces difficultés rencontrées dans la gestion de ces incidents.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr