Prison de Beauvais : Les détenus refusent de réintégrer !

21/05/2019

 

Le 17 mai vers 15h15, une vingtaine de détenus du troisième étage MAH2 ont refusé de réintégrer leurs cellules suite à la promenade. Leur revendication est simple : libéré nos copains du QD !

 

*QUAND JE SERAI GRAND, JE SERAI AVOCAT !

 

Depuis l'ouverture du centre pénitentiaire de Beauvais, nous sommes habitués à rencontrer des situations ubuesques. Nous avons à nouveau franchi un palier dans « l’absurde » ce 17 mai 2019 après midi. En effet des « Robins des bois » ont montré leur mécontentement face à des placements au quartier disciplinaire. Ces derniers ont demandé la sortie du quartier pour quelques co-détenus impliqués dans un règlement de compte entre détenus. Voilà qu’aujourd’hui certains se sont pris pour des avocats, eux qui habituellement n’aiment pas les « baveux » !

 

ENCORE LA MAH2 !

 

Il est devenu habituel, à notre plus grand regret, d’entendre parler de ce bâtiment. Quand ce n’est pas pour les projections, c’est pour un refus de réintégrer. Depuis quand les pensionnaires d’un bâtiment font régner leurs règles au sein d’une détention ? Finalement le Personnel beauvaisien finira par réintégrer les réfractaires vers 16h20, ayant ainsi bloqué la promenade durant plus d’une heure et empêché la mise en place du second tour promenade.

 

Et pour bien « mesurer » la tension, on demandera aux agents d’ouvrir les portes du premier et second étage, pour connaître le niveau de mécontentement suite à l’annulation de leur promenade ! N’avons nous pas un outil que l’on appelle l’interphonie ? Pourquoi ouvrir alors que la distribution du repas approché et que nous aurions pu mettre l’effectif nécessaire pour assurer la distribution en sécurité ? Pourquoi sortir les auxis dans une situation tendue ? Les agents auraient pu prendre les chariots, comme cela se fait dans une situation à risque ! Il est grand temps de faire un « zoom » sur ce bâtiment afin de comprendre les raisons de ses dysfonctionnements à répétition !

 

UNE RÉPONSE FERME !

 

Après avoir pris attache avec la direction, cette dernière nous indique qu’elle sera ferme dans la réponse à donner envers les principaux protagonistes. Nous, FORCE OUVRIÈRE, resterons vigilants sur cette déclaration.

 

Nous demandons également à la direction de se pencher sur le fonctionnement de ce bâtiment, trop souvent sous le feu des projecteurs !

 

Le SLP-FO Beauvais, félicite l’ensemble des Agents pour leur professionnalisme et leur disponibilité.

 

Le SLP-FO Beauvais, réitère sa demande de réponse ferme face à ce genre d’événement.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr