Prison de Chalons-En-Champagne : Le changement, cest maintenant ?

 

S'il est une aptitude dans laquelle la Direction de notre établissement excelle, c'est, à notre plus grand malheur à tous, la faculté de toujours vouloir saccager ce qui fonctionne. Et tout cela, bien entendu, en se moquant complètement du dialogue social.....

 

Après la refonte de l'appel des agents ( LA révolution de ce début d'année, bravo les Grands Penseurs ! ) le dernier exemple en date est la modification , à marche forcée, du service des brigades Quartier Arrivant.

 

Pour mémoire, un récent apport d'agents supplémentaires sur la structure avait entraîné la création d'une brigade QA 2 en milieu d'année dernière. Cette brigade a permis de doubler le poste PCI le matin, de doubler le poste QA l’après midi, mais également de doubler le poste QID toute la journée. Il est évident qu'en terme de sécurité et d'amélioration des conditions de travail, tout le monde y trouvait son compte.

 

Mais malheureusement, comme je l'indiquais plus haut, quand les choses fonctionnent trop bien à Châlons, la Direction décide invariablement de les changer....

 

Alors qu'une des collègues de la brigade QA 2 était affectée au Greffe à compter du 1er avril, il était attendu qu'un autre agent, par le jeu des appels d'offres et des chaises musicales, finisse par être nommé dans cette brigade QA 2.

 

J'avais d'ailleurs sollicité la Directrice par mail sur cette question début avril, lui demandant qu'elles étaient ses intentions au sujet des brigades QA, et lui rappelant que, si modification de l'organigramme et/ou du service il devait y avoir, cela devrait être débattu avec les organisations syndicales dans le cadre d'un CT. La directrice m'a répondu alors qu'aucune modification n'était prévue, et que, bien évidemment, le cas échéant, un CT serait convoqué.

 

ET LA MARMOTTE … ???

 

Au final, tout ceci n'était qu'un bel écran de fumée pour créer un nouveau poste au BGD, avec l'appui du syndicat de Capitaine Copain ! Avec 3,8 ETP ( équivalent temps plein, soit 3 agents a 100% et un agent à 80% ), le BGD de Châlons risque de faire pas mal d'envieux dans la région ! ( a titre de comparaison, le BGD de la maison d'arrêt de Reims = 1 ETP pour 160 détenus ).

 

Et alors que les agents restants en poste au QA s’inquiètent de ne pas voir d'agent affecté dans leur brigade en remplacement de la collègue partie au greffe, indiquent ( légitimement ) qu'ils ont l'impression d'avoir été floués et sont prêts à démissionner d'un poste dans lequel ils se sont investis plutôt que d'accepter une modification de service défavorable, la Directrice profite d'une prétendue réunion d'équipe pour essayer de faire passer en force un service à 5 agents au lieu de 6.

 

Madame la Directrice, vous qui avez tenu a créer un groupe de travail sur les violences physiques ou morales infligées aux personnels, en insistant sur le fait qu'a Châlons, les violences entre personnels étaient très ancrées, commencez déjà par faire votre auto critique sur ce point !

 

LES AGENTS CHALONNAIS EN ONT MARRE DE VOTRE GESTION A LA PETITE SEMAINE !

 

LE SEUL CHANGEMENT QU ILS ESPERENT, C'EST UN CHANGEMENT DE DIRECTION !

 

Le Bureau Local Force Ouvrière vous demande de cesser sur le champ vos pseudo-menaces et autres tentatives d'intimidations à l'encontre des agents des brigades QA afin qu'ils acceptent d'avaler vos couleuvres, de suspendre tous vos projets de modification du service des brigades QA et de convoquer très rapidement un CT exceptionnel afin de débattre de façon paritaire sur un sujet aussi important.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr