Prison d'Avignon Le Pontet : Compte rendu de l'entretien du mardi 30 Avril 2019

 

Une délégation FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire composée de Feriale ADIM et de Jessy ZAGARI, a été reçu par Monsieur M'BELEG.

 

En premier lieu, FORCE OUVRIÈRE s'est exprimé afin d'exposer et régler des problèmes personnels rencontrés par des agents du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet.

 

• Concernant les notations annuelles :

 

Nathalie BORG, Secrétaire locale, a déjà été reçue concernant les notations annuelles qui comportaient la phrase « Malgré sa participation au mouvement de janvier 2018... ». La direction locale s'est engagée à réévaluer les agents non satisfaits de ce commentaire.

 

• Charte sur les modalités de gestion et de mise en œuvre des organisations de service des personnels du corps d'application et d'encadrement du centre pénitentiaire d'Avignon le pontet :

 

FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a argumenté son mécontentement concernant le non-respect de la charte validée et signée lors du Comité Technique (CT) du 10 mai 2017. En effet le principe de l'autonomie et de l'auto-remplacement a été supprimé par un vote unanime des organisations syndicales lors de ce CT.

 

FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a argumenté sur le fait que les remplacements doivent être sur la base du volontariat, à moins d'être en heure négative. Le remplacement ne doit pas être imposé.

 

En tout premier lieu, la direction a répondu que rien n'apparaissait sur le procès verbal du CT du 10 mai 2017 en ce qui concerne la suppression à l'unanimité de l'auto-gestion des brigades et de ce fait rien ne l’empêche, toutefois FORCE OUVRIÈRE a insisté sur le fait que toute modification de la charte de gestion, doit être discutée, avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives, au sein du CT qui se tiendra prochainement.

 

Mais encore, FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire a informé et désapprouvé la méthode de la direction locale de faire signer une lettre de « menace » de retirer de leurs postes de brigade les agents en cas de refus d'acceptation.

 

La direction locale réfute la lettre de « menace », c'est pour elle un rappel des consignes.

 

Concernant le rappel pour nécessité de service des agents de brigades, la direction reconnaît une erreur du service Origine (OMAP) qui a géré le problème la veille au lieu d'essayer de le régler 5 jours en amont.

 

• Étage découvert volontairement :

 

En ce qui concerne les postes régulièrement couverts (surtout le week-end) par le nom d'un agent en Congé Maladie Ordinaire (CMO), qui a fournis en temps et en heure son arrêt de travail, générant de ce fait des absences qui n'ont pas lieu d'être et une application systématique du mode dégradé, la direction reconnaît une erreur du service Origine (OMAP) et fera de sorte que cela ne se reproduise plus.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr