Prison de Nantes : Dans l'indifférence politique

22/04/2019

 

L'été dernier suite à des sollicitations du syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes des parlementaires de Loire Atlantique alertaient Madame la Ministre de la justice de l'insécurité et des périls imminents pour les personnels notamment.

Au vu des réponses de Madame la Ministre elle s'en moque complètement et on peut crever ou (/et) alors ce qui est également possible elle et ses conseillers sont l'incompétence incarnée.

 

Lors de l'un des précédents week-end 2 couteaux avec des lames dépassant les 10 cm ont été interceptés par les personnels de la maison d'arrêt.

 

Aujourd'hui, le record de projections journalières (plus de 70) est tombé sur la maison d'arrêt et le record de lanceurs (7) simultanés également. Quant à la police portée disparue malgré les nombreux appels.

 

Pour pallier aux défaillances politiques et de la Direction de l'Administration Pénitentiaire Les personnels ont du procéder à des fouilles à corps systématiques à l'issue des promenades et ont achevé leur journée avec une heure de retard.

 

Évidemment comme d'habitude nourriture, téléphones et stupéfiants étaient de la partie.

Plus grave un détenu suivi au titre de la radicalisation islamiste en prison et qui a fait l’objet d’une fiche des renseignements (le parisien/31 mai 2018) et qui s'était évadé de Brest a été en possession d'un briquet taser en cours de promenades.

 

Démonstration est faite

 

Aujourd'hui à Nantes un détenu suivi pour radicalisation peut avoir tout ce qu'il veut en sa possession. Les personnels savaient qu'un taser avait été lancé et récupéré mais ignoraient à quoi s'attendre. « Heureusement il ne s'agissait que d'un d'un briquet taser ».

Aujourd'hui un briquet taser et demain ???

 

Par ailleurs il faut rappeler que la consommantion de produits stupéfiants de mauvaise qualité pourraient être la cause du décès d'un détenu l'année dernière.

 

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentaire de Nantes félicite l'ensemble des personnels qui se sont tous mobilisés et qui avec abnégation sont parvenus à retrouver ce qui n'était pas encore remonté en cellules.

 

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentaire de Nantes remercie l'Officier et la Direction d'astreinte pour leur présence.

 

Comme exprimé à Madame la Directrice interrégionale ce vendredi le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentaire de Nantes réitère ses propos et demande à la Direction du CP de Nantes et à la Direction Interrégionale de ne rien s'interdire et d'étudier attentivement les propositions de l'entreprise qui s'est déplacée dernièrement sur la maison d'arrêt de Nantes et d'aller plus loin dans la sécurisation périmétrique

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr