Prison de Porcheville : Violente bagarre en collectif !!!

 

 

Ce samedi 13 avril 2019 un surveillant de l'EPM de Porcheville a été lâchement agressé alors qu'il intervenait pour séparer une violente bagarre.

 

Effectivement, lors du repas collectif du soir en unité, un jeune éclate une assiette sur la tête d'un autre mineur, s'en suit une bagarre dans la cuisine de l'unité.

 

Malgré la violence de l'affrontement, les deux surveillants sur zone parviennent tant bien que mal à maîtriser l'un des protagonistes, quand soudain le jeune mineur agressé, devient agresseur et décide de se faire justice lui-même.

 

Dans la violence des coups échangés l'un des surveillants sera touché à de nombreuses reprises.

 

Au milieu du sang au sol et comme si cela ne suffisait pas, un troisième mineur viendra lui aussi porter des coups de pieds à la tête du mineur au sol, malgré les tentatives de maîtrises des surveillants et de l’éducatrice présente.

 

La bagarre va se prolonger jusque dans les couloirs de l'unité immaculés de sang, prenant fin lors de l'intervention des renforts.

 

Ce dimanche, le surveillant a été reçu à l’hôpital pour examen et le bilan est lourd : plusieurs jours d'ITT pour des contusions à l’épaule, au bras ainsi qu'aux côtes.

 

Bilan : Un surveillant touché avec plusieurs jours D'ITT

 

Force Ouvrière souhaite tout d’abord féliciter l'ensemble des agents présents sur cette intervention mais aussi apporte tout son soutien à notre collègue M.

 

Force Ouvrière condamne cette nouvelle agression.

 

Force Ouvrière reste à la disposition de notre collègue pour toutes les démarches administratives.

 

Force Ouvrière demande le remplacement de TOUTE la vaisselle des unités par une vaisselle en plastique, comme les mineurs ont en cellule.

 

Force Ouvrière exige des sanctions disciplinaires exemplaires pour cet énergumène ainsi qu'un transfert à l'issue de sa peine au quartier disciplinaire.

 

Force Ouvrière demande à ce que notre collègue soit récompensé à juste titre pour son professionnalisme.

 

NE BANALISONS PAS LES AGRESSIONS

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr