Prison de Fresnes : Un dimanche sous haute tension !!!

01/04/2019

 

Ce dimanche a été particulièrement chargé au Centre pénitentiaire de Fresnes.

 

En effet, tout a commencé le matin en première division.

Un détenu mécontent du service public a provoqué un tapage intempestif, troublant ainsi l’ordre et le bon fonctionnement de la détention.

 

Ce tapage a nécessité le blocage complet de la division !!!

 

Suite à ces troubles, l’officier présent a convoqué dans son bureau le perturbateur.

Ce dernier lors de la descente dans les escaliers en a profité pour bousculer l’agent entrainant ainsi sa chute.

De plus, une fois au RDC il n’a pas hésité à mordre l’agent au niveau de la cuisse gauche.

Devant le déferlement de violence de cette personne détenue la mise en prévention a été ordonnée. Revenant à la charge tel un requin sur sa proie, il a mordu l’officier et a tenté de s’emparer de son trousseau !!!

 

Le bureau local Force Ouvrière s’interroge sur les motivations de cet énergumène !!!

Pourquoi les clés ???

Si cet incident s’est terminé par une mise en prévention, la population pénale avait déjà concocté une aprèsmidi sans dessus-dessous pour le personnel Fresnois…

 

Lors de la remontée des promenades, une personne détenue particulièrement déterminée s’est acharnée violement sur un agent en lui assenant des coups de poings au niveau du visage !!!

Deux autres détenus remontant au même moment se rallient à ce déferlement inouï de violence et prennent à partie notre collègue.

 

Entre temps, les détenus de la 1ère et 2ème division se trouvant toujours en promenade refusent de réintégrer leurs cellules en raison des conditions d’hygiène et de détention !

Peut-être que ces derniers, sentent-ils le vent tourner mettant fin à leurs petits conforts et privilèges ???

Les ERIS de Paris et LILLE interviennent afin de mettre un terme à cette protestation construite certainement autour de l’article 29 !!!

 

Ces récalcitrants n’ayant peur de rien n’ont pas hésité un seul instant à foncer sur la colonne d’assaut en place pour en découdre !!!

 

La force stricte et nécessaire à dû être utilisée afin de garantir le maintien de l’ordre et rétablir un retour à une situation normale sur l’établissement.

 

La situation est redevenue normale aux alentours de 20h00.

 

Il a été constaté que les individus ont arraché les concertinas afin de bloquer les portes et ainsi ralentir l’arrivées des ERIS.

 

Cette fin de journée s’est soldée par 3 mises en préventions et 6 transferts pour mesure d’ordre et de sécurité. Le bureau local Force Ouvrière avait déjà alerté la direction sur le profil de certains détenus, notamment un détenu faisant partie des meneurs transférés et ce, lors du CTS du 28 JUIN 2018.

 

Le bureau local Force Ouvrière apporte son soutien aux agents agressés hier et félicite l’ensemble des personnels ayant concourus au rétablissement de la situation, AGENTS CP FRESNES, ELAC, ERIS

 

Cependant un bilan doit être tiré de ces évènements qui ont marqué les agents du CP Fresnes.

 

-Réorganisation des mouvements.

-Couverture par l’ encadrement, notamment les weekends.

-Augmentation de l’effectif ELAC avec un apport supplémentaire de 14 agents.

-Transferts et mutations de cellules des détenus connus comme meneurs ou difficiles.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr