Prison de Béthune : AGRESSION sur Personnel !!!

04/03/2019

 

Ce mardi 26 Février 2019, vers 08h, notre collègue du quartier arrivant se rend à la cellule d’un détenu avisé de son passage en commission de discipline afin que celui-ci se prépare pour s’y rendre vers 09h30, étant entendu pour des faits d’insultes sur personnels et détention d’un téléphone portable.

 

Vers 09h, pendant la distribution du pain, ce dernier avise notre collègue qu’il aurait pris des cachets et lui donne des cachets dans sa main. Notre collègue se rend à l’infirmerie pour prendre des renseignements, aucune contre indication pour son passage en commission.

 

Vers 10h, notre collègue va chercher le détenu mais celui-ci refuse de se rendre en commission de discipline. Le gradé de roulement est avisé et avec l’aide de notre collègue du quartier arrivant vont chercher le détenu, qui s’exécute et se rend tout de même en commission de discipline.

 

Alors qu’ils franchissent la grille du quartier C, le détenu assène un coup de coude dans l’épaule du 1er surveillant ainsi qu’un coup de poing au visage du gradé qui réussira à l’esquiver , l’intervention est déclenchée et nos deux collègues vont le maîtriser et le menoter afin de mettre cet énergumène pas si malade et dépressif que cela en préventiion au quartier disciplinaire.

 

Pour Force Ouvrière, cet acte était prémédité pour agresser nos collègues.

 

Mais ce pauvre petit avec son grand courage a pu compter sur le soutien du médecin pour se faire sortir du QD !!!

 

Mais lors de son passage en commission de discipline ce Jeudi 28 , il a pu compter cette fois-ci sur le soutien de la direction qui l’a sanctionné de QUINZE JOURS DE CONFINEMENT et qui plus ai, cerise sur le gâteau , au 1er étage de la section B, on croit rêver , UN SCANDALE !!!!

 

Vos personnels ne sont pas les défouloirs des détenus et encore moins des punching-ball de cette voyoucraƟtie de plus en plus violente et irrespectueuse envers les bleus que nous représentons.

 

Quelle Punition ou plutôt Quel Cadeau et Quel Mépris et Quel Soutien affiché envers vos personnels qui tiennent le navire à flot avec une surpopulation pénale à plus de 200% toute l’année, vos personnels apprécieront.

 

Pour le bureau local Force Ouvrière, cette sanction est une HONTE FAITE AUX PERSONNELS !!!

 

Le bureau local Force Ouvrière souhaite un prompt rétablissement à nos deux collègues blessés pendant la mise en prévention et qui ont reçu diverses insultes et menaces pendant celle-ci.

 

Le bureau local Force Ouvrière se tiens à disposition de nos collègues pour les aider et les guider dans leurs démarches administratives et judiciaires.

 

Le bureau local Force Ouvrière exige le passage en comparution immédiate de ce détenu dans les plus brefs délais.

 

Le bureau local Force Ouvrière exige le transfert de ce détenu vers d’autres cieux.

 

Chers collègues, vous n’êtes pas reconnu à votre juste valeur, vous n’êtes pas considérés par votre administration, vous êtes surpayés pour en prendre plein la gueule au quotidien d’après notre chère ministre, STOP à ce mépris et à cet irrespect envers vous !!!!

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr