Prison d'Ensisheim : Soutien à nos collègues suite à cette violente agression !

28/02/2019

 

Dans la matinée du 27 février 2019, un 1er Surveillant de la Maison Centrale d’Ensisheim a subi l’agression d’un des Pensionnaires de l’établissement. Notre collègue, avait interpellé le détenu sur les raisons de son absence au travail. Visiblement dans un état d’énervement anormal, ce détenu a porté un coup de poing au visage de notre collègue, pour un bilan de 10 jours d’ITT.

 

Il aura fallu tout le professionnalisme de notre collègue victime ainsi que celui de l’équipe d’intervention venue en renfort pour mettre un terme aux violences. Une fois maitrisé, l’énergumène a été placé en cellule disciplinaire, mais a tenté à nouveau d’agresser les Personnels présents lors du démenottage, nécessitant un usage de la force stricte mais nécessaire afin de neutraliser l’individu. Ce dernier restait virulent verbalement. Il annonça qu’en cas d’ouverture de la porte de sa cellule, il allait « tuer » un Personnel. Lors du repas et du contrôle règlementaire de sa cellule, il essaya d’agresser un Major. La chance voudra que lors de l’intervention il n’y ait pas d’autres blessés, pourtant le détenu a tenté de mordre un des Agents intervenants ! La gestion de cet individu se fera désormais équipée.

 

Il est urgent que nos dirigeants politiques et technocratiques prennent en compte la réalité du terrain. Le mouvement social du mardi 26 février 2019 était aussi une alerte en matière de sécurité. Madame Belloubet (Garde des Sceaux) et Monsieur Bredin (DAP) perdurent à snober ces sujets comme tout le reste d’ailleurs…

 

Le bureau local FO de la MC Ensisheim, apporte son soutien inconditionnel à notre collègue blessé, ainsi qu’à l’ensemble des Personnels de Surveillance qui ont été visés par l’agression où qui sont intervenus pour neutraliser l’individu. FO se tient à disposition des Personnels pour tout soutien dans leurs démarches.

 

Le bureau local FO de la MC Ensisheim exige la plus grande fermeté quant aux sanctions disciplinaires et pénales visant l’agresseur ! A l’issue de la peine de QD, FO exige son transfèrement inconditionnel !

 

LA RESOCIABILISATION DES DETENUS NE FAIT PAS DES SURVEILLANTS LEUR PAILLASSON !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr