Prison de Fleury-Mérogis : Un métier en souffrance !

 

Le mercredi 13 février 2019, un détenu arrivant du bâtiment D3 saccage sa cellule et blesse plusieurs personnels lors de l’intervention en cellule... Combien de fois a-t-on dénoncé des faits de violence gratuits à l’encontre des personnels ?

 

Pire ils se généralisent et deviennent une souffrance au quotidien pour le personnel pénitentiaire.

 

Cette épidémie des agressions sous toutes ces formes restent un frein à l’épanouissement et au bien être des fonctionnaires dans l’exercice régalien de leurs différentes missions.

 

Les risques psychosociaux restent et demeurent un sujet absent et mal considéré dans la prise en charge de l’agent par l’administration pénitentiaire.

 

L’absence de soutien affichée de la ministre de la justice pour ces fonctionnaires est assez inquiétante ?

 

Pourtant ces derniers jours les personnels ont fait la Une des journaux et des faits divers où leurs vies ont été mise en jeu !

 

Notre organisation professionnelle apporte un soutien indéfectible à tous ses hommes et femmes qui remplissent leurs missions avec dévouement et courage face à une voyoucratie de plus en plus dangereuse et vindicative.

 

Face à la réalité carcérale , le manque d’attractivité il devient urgent de donner un nouveau souffle à la pénitentiaire de demain avec de nouveaux moyens pour remplir correctement leurs diverses missions en toute sécurité.

 

Il est urgent aussi de mener une réflexion sur la revalorisation des personnels tant sur le statutaire que sur l’indemnitaire.

 

Trop souvent nous avons été la 3e force régalienne qui reste muette dans les différents discours des élus du peuple et de ceux qui nous représentent au plus haut sommet de l’État.

 

Notre profession mérite mieux et plus de considération au regard du travail remarquable réalisé par les personnels de l’administration pénitentiaire.

 

Le bureau local Force Ouvrière continuera à lutter pour faire entendre à la Ministre de la Justice les revendications légitimes portées le personnel.

 

Plus que jamais notre détermination et volonté de la reconquête sociale sont ravivées !!

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr