Prison de Fresnes : Surveillants à bout d'épuisement !

04/02/2019

 

Les surveillants du CP de Fresnes sont à bout.

 

Si les surveillants du CP de Fresnes n’ont jamais râlé pour faire des heures supplémentaires imposées par le service, aujourd’hui ils sont fatigués.

 

Les heures supplémentaires sont démesurées, 28 jours de travail consécutifs sans un jour de repos !

 

Trop d’heures supplémentaires ont un impact négatif sur la santé.

 

Les personnes qui travaillent trop, peuvent être surmenées et fatiguées.

 

Conséquences, elles baissent leur attention et risque un accident ou une négligence.

 

Comment envisager d’avoir la même qualité de travail quand on explose le compteur des heures supplémentaires et de surcroît avec une surpopulation record.

 

Mais la Direction Interrégionale se moque de la santé et des conditions de travail des agents.

 

Avec sa politique de tolérance zéro, elle oblige le personnel surmené, fatigué, à travailler malgré les contres indications médicales.

 

Mais attention si vous avez le malheur de faire une erreur, vous serez vite sanctionné avec cette phase culte de l’administration pénitentiaire « travail mal fait ou non fait » 1/30ème .

 

Assis sur leurs chaises en velours, cette bande à Picsou, va vous annoncer des sanctions partiales et injustes. La proportionnalité connaissez-vous ?

 

Force Ouvrière exige que des solutions soient apportées au manque d’effectif récurrent du CP de Fresnes.

 

Force Ouvrière exige que les heures supplémentaires soient réparties équitablement.

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr