Prison de Fresnes : Vendredi, jour de mobilisation à la prison

31/01/2019

 

Surveillants, surveillantes, gradés, officiers, ce gouvernement nous méprise.

 

Les surveillants pénitentiaires, sont matraqués, gazés, bientôt tiré au LBD, lorsqu’ils manifestent leur souffrance dans les prisons…

 

Un DAP inconscient qui fait la sourde oreille.

 

Les surveillants pénitentiaires demandent des « TASERS » pour maitriser les personnes détenues dangereuses lorsqu’elles agressent le personnel. Mais sur les questions relatives à notre sécurité, l’administration pénitentiaire continue de faire la sourde oreille !

 

Nos collègues tombent tous les jours sur les coursives.

 

Allons-nous laisser la ministre nous insulter en la laissant dire que nous sommes

surpayés alors même qu’elle devrait probablement payer l ‘ISF ?

 

Nous assurons la sécurité du peuple français en gardant entre les murs les individus dangereux. Nous demandons à cette administration, juste un peu de reconnaissance en nous octroyant la catégorie B comme la police et une politique adaptée pour garantir notre sécurité.

 

Les surveillants pénitentiaires :

 

-Ont des jours de congés imposés par le service.

-Sont sanctionnés quand ils sont en arrêts maladies

-travaillent les jours fériés

-travaillent les week-ends

-ont des jours de repos imposés les jours ouvrables donc pas de week-end en famille.

-travaillent de jours comme de nuit.

-travaillent de 7H00 à 13H00 pour reprendre de 19H00 à 7H00 du matin.

-se font agresser physiquement et insulter par une population pénale de plus en plus difficile.

-Doivent gérer les terroristes islamistes dans les prisons

-Ils ne sont pas ou peu formés mais finissent au tribunal si les gestes sont mal effectués.

-Les agents sont constamment rappelés pour faire tourner les établissements.

-Divorcent dû aux heures supplémentaires. Une vie familiale difficile à organiser.

- Ce métier pousse le personnel à bout avec un risque de suicide.

 

Cette Administration ne respecte rien !

Elle sous évalue la dangerosité de la population pénale et continue à mettre

le personnel pénitentiaire en danger

 

Vendredi 01 février 2019,

Jour de MOBILISATION à la prison de Fresnes.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr