DISP de Dijon : Désolant !

 

L'UISP Force ouvrière de DIJON , indéfectiblement attachée au pouvoir d'achat des personnels de l'administration pénitentiaire, réaffirme sans aucune ambiguïté son positionnement sur la base de la plate-forme revendicative de l'entente syndicale du 28 Janvier 2019 .

 

Aussi, L'UISP rappelle que Force Ouvrière porte de longue date et continuera de porter ces revendications sécuritaires comme lors de la réunion bilatérale du 22 Janvier 2019 avec Madame la Ministre de la Justice . Le développement des brigades cynotechniques, la classification de nos établissements, l’expérimentation des pistolets à impulsion électrique sont autant de solutions qui doivent être mises en application . Néanmoins, il est évident, qu'au vue de l'actualité et de la gravité de la situation, il est de notre responsabilité de développer et d'enrichir nos propositions afin de garantir un fonctionnement des plus sécurisant, en cohérence avec la diversification du métier de surveillant . Soyez convaincus, que Force Ouvrière y travaille sans relâche .

 

Les agressions à l'encontre de nos collègues sont intolérables et Force Ouvrière n'a eu et n'aura de cesse de les combattre et de les dénoncer, peut importe la forme . Cette impérieuse nécessite nous semble bien légitime, n'en déplaise à certains représentants démagogues, qui dans une pensée très réductrice, crient à une manipulation syndicale qui consisterait à se servir du malheur des uns pour faire le bonheur des autres . Bien évidement, la parité avec nos homologues de la police ne va pas endiguer tout les maux dont souffre notre administration depuis de trop nombreuses années, évidement elle n'évitera pas les nombreuses agressions sur les agents mais pour Force Ouvrière, il est grand temps de récompenser les personnels à la hauteur de leur investissement pour cette profession .

 

Manifestement, votre livre de chevet du week-end semble avoir été le même que celui que l'on a cherché à imposer aux personnels . Si vous n'êtes pas honnête avec vous même, soyez le au moins avec les agents que vous représentez . Tenter, dans un relent d'orgueil, de porter le discrédit sur de légitimes revendications, sous couvert d'une speudo utilisation “de faits dramatiques à des fin pathétiques” en dit long sur l'interêt que vous semblez montrer aux personnels .

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr