Prison d'Avignon-Le-Pontet : Lettre ouverte au Directeur du centre pénitentiaire

 

Objet : Revendication du Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet

 

Monsieur le Directeur,

 

Notre organisation syndicale FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire, tenait à vous remémorer les différentes agressions dont ont été victimes, il n'y a pas si longtemps, certains de vos agents sur notre établissement par une partie de la population pénale.

 

Pour l'heure, le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'AvignonLe-Pontet ne peut que constater le manque de soutien et de considération que la direction de notre établissement porte à son personnel. En effet, il est inadmissible pour notre organisation syndicale, de s'apercevoir que les détenus ayant agressés le personnel de Surveillance du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet retrouvent, à l'issue du quartier disciplinaire, une cellule en détention normal.

 

Quel message voulez-vous faire passer en détention à l'ensemble de la population pénale ? Qu'en est-il de l'autorité des personnels de surveillance ? Comment nos collègues victimes d'agressions doivent-ils travailler en présence de leurs assaillants ?

 

FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire est déconcerté d'être témoin des conditions dans lesquelles exercent les agents de notre établissement victimes d'agressions, pour le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre Pénitentiaire d'Avignon-Le-Pontet, il n'y a qu'une seule réponse a apporter aux détenus « agresseurs », celui-ci doit être transféré à l'issue de sa sanction disciplinaire.

 

En effet, devant cette mesure du transfert du détenu par mesure d'ordre et de discipline, c'est un acte efficace de soutien de votre part envers vos agents au sein de notre Centre Pénitentiaire, mais également un message adressé à la population pénale par le retour de l'autorité de l'agent en détention.

 

Monsieur le Directeur, la détention est un quotidien difficile pour les personnels et ces améliorations doivent être appliquées, notre organisation syndicale attend avec impatience des actes forts et rapides de votre part pour pallier à cette injustice flagrante envers le personnel de Surveillance.

 

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur, l’expression de nos sentiments distingués.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr