Prison de Tarascon : Esclave de l'administration

24/01/2019

 

La direction du Centre de Détention de Tarascon, donne l'apparence de ne rien voir et de se moquer des malheurs à venir. Cependant le mal profond dont souffre notre établissement est gravissime et l'administration fait mine de se pencher au chevet de ses agents pour lui adresser de vaines paroles et des remèdes inadaptés.

 

En effet, que ce soit les agents positionnés en Poste Fixe Dit Administratif (PFDA), en Poste Fixe Non Administratif (PFNA), mais encore en service posté, notre direction ne fait aucune différence. Elle assimile les personnels à des « ESCLAVES », corvéables à merci, sous prétexte d'être sous le « statut spécial ».

 

En bon esclave et soumis à la hiérarchie, les agents doivent également SUBIR l'affectation de détenus de plus en plus dangereux, ne possédant pas le profil de notre structure (TIS, détenus violents, longues peines), avec le danger supplémentaire des projections de produits et matières illicites quasi-quotidiennes.

 

Il faut en finir avec cette désastreuse politique !!!

 

Elle nous conduit aux désordres que nous connaissons aujourd’hui, sans parler de ce qui risque de nous advenir. Alors que le mal nécessiterait un remède de cheval, on s'en tient aux remèdes classiques, celle de la politique du chien crevé au fil de l'eau :

 

Pour le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre de Détention de Tarascon, il est urgent de remédier au :

 

1. Manque ALARMANT de personnel de surveillance et de 1er Surveillants et Major,

 

2. Non-respect du temps de travail des agents placés en PFDA, en PFNA et en service posté.

 

Pour FORCE OUVRIÈRE Pénitentiaire, voilà LES PRIORITÉS pour relancer notre établissement sur de bonnes bases, la direction se doit d'être réaliste, moins arrogante et plus à l'écoute des demandes légitimes de notre organisation syndicale.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre de Détention de Tarascon DENONCE le mutisme de la direction du Centre de Détention de Tarascon.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre de Détention de Tarascon DENONCE les problèmes d'effectifs, de sécurité ainsi que les problèmes liés au temps de travail.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du Centre de Détention de Tarascon DEMANDE à être reçu par la DISP de Marseille.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr