Prison de Beauvais : Wonder Woman

21/01/2019

 

Depuis plusieurs mois notre organisation interpelle les différents services, sur les problèmes rencontrés au Quartier Femmes. Preuve en est aujourd'hui !

 

FIN DES SUPERS POUVOIRS !

 

A force de prêter aux collègues féminines travaillant au QFE des dons d’ubiquité… Pas d'agent mouvement, pas d'agent promenade (ou en intermittence), on en arrive à des situations rocambolesques, stop aux agents multitâches !

 

Samedi dernier, aux alentours de 15 heures 40 lors de la promenade. Une détenue provoque une bagarre avec une de ses codétenues. La décision est prise de la sortir de la cour de promenade et de la mettre en salle d'attente. Une fois l'incident géré par la gradé de roulement, cette dernière lui indique qu'elle retourne en cellule suite à son comportement. La détenue refuse et exige de retourner en promenade.

 

Après avoir essuyé un refus, cette dernière tourne en rond dans la pièce en se tirant les cheveux puis d'un coup, se dirige vers la gradé de roulement pour lui porter des coups. L'ensemble des Agents présents tentent de mettre fin à l'incident tant bien que mal, vu la résistance physique de l'agresseuse. Le Personnel présent essuiera dans la maîtrise de celle-ci, des coups dans tout les sens. Trois surveillantes et une première surveillante blessées !! 

 

Bilan : Une dizaine de jours d'ITT au total pour nos 4 collègues !!!

 

IL FAUT RÉAGIR !

 

Nous exigeons de la part de notre direction, qu'elle axe une observation fine sur le fonctionnement du QFE. Il est temps de s'occuper des oubliées de l'établissement ! Sous effectif permanent, agents « couteau suisse »… Nous avons rappelé à la cheffe d'établissement lors de notre entretien du 07 janvier dernier, qu'il fallait apporter une vigilance particulière sur ce secteur de détention. Preuve que ce n'était pas une lubie !

 

Nous ne manquerons pas de ressaisir les responsables de l'établissement pour mettre fin à ce mode de fonctionnement. Même si nous restons conscient du manque d'effectif sur la structure.

 

Le SLP-FO Beauvais souhaite un prompt rétablissement à nos collègues blessées et sera à leurs cotés pour toutes les démarches administratives et judiciaires.

 

Le SLP-FO Beauvais exige la peine de quartier disciplinaire maximale pour l'agresseuse ainsi que son transfert à la fin de l’exécution de cette dernière.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr