Prison : Mais que se passe-t-il encore à Villepinte ?

 

On ne respecte plus rien, surtout plus les surveillants ! Alors que les détenus…

 

Des mouvements qui ne cessent d’être en constante augmentation dans les bâtiments, pour exemple 154 mouvements de détenus sur un secteur pendant une faction, c’est-à-dire 308 ouvertures et fermetures de portes, et ça sans compter les douches !!!

 

C’EST ENORME !!!!! TROP C’EST TROP !!!!!

 

En cause : le multisport, les activités non rémunérées, la bibliothèque, le théâtre…….

Mais comme ce n’est jamais assez à Villepinte, en plus on ajoute des mutations de cellules en nombres importants !!! Et tout cela sans respect des règles de sécurité seul le chiffre compte au détriment de la santé de nos collègues…

 

La distribution des repas même pas clairement définie dans une note de service accessible aux agents ! LA SEULE consigne, c’est de quitter la détention à l’heure car la pointeuse, elle, oublie vos heures supplémentaires.

 

Le retard de certain encadrant qui génère des retards systématiques au niveau des parloirs et crée des tensions avec les familles. Pour rappel les familles doivent être mis en place à 9h00 !!!

 

Les surveillants ne sont pas des pions, utilisables sans respect ni considération, au bon vouloir de gradés de bâtiment qui n’ayant pas la capacité de gérer les mouvements avec l’équipe en place font appel aux autres.

 

Mme la directrice, les surveillants sont exaspérés de toutes ces conditions de travail déplorables et surtout de ce manque de considération de la part de certains encadrants. Les agents ne sont ni des enfants ni des bêtes de somme ! La colère gronde ….

 

Le bureau local FO demande que la distribution des repas soit réalisée dans le temps nécessaire pendant les promenades classées.

 

Le bureau local FO demande que les gradés assistent, conseillent et accompagnent dans leur travail les surveillants qui souffrent de plein fouet du manque d’effectifs.

 

Le bureau local FO demande de limiter les mouvements face au manque de personnel qui a pour son origine les erreurs de l’administration !

 

Le bureau local FO remercie les collègues qui tiennent les bâtiments avec le manque de personnel.

 

Mme la directrice, la colère gronde, les surveillants sont fatigués des plannings à la dernière minute, des nombreux mouvements, du non-respect de certains gradés !!!

 

Tous ces maux ne sont que l’arbre qui cache la foret…


Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr