Prison de Fleury-Mérogis : Bagarre générale en cours de promenades

 

Les hostilités sur cours de promenades se suivent et se ressemblent avec les années , 2019 ne fera pas exception à la règle malheureusement....

 

Ainsi la fin de service des collègues a été difficile et marquée par des affrontements sur la cour de gauche du bâtiment D4 qui comptait pas moins de 140 détenus du 1er étage.

 

En effet , dès 14h30 deux détenus donnaient le tempo en se battant et créant ainsi les premiers signaux d’agitations et d’attroupements.

 

Comme la violence appelle une autre , vers 16h50 avant la remontée une rixe éclate entre plusieurs détenus créant la confusion et la panique sur cette cour . De ce fait plusieurs détenus se sont fait lyncher et ont reçu des coups de lames.

 

Face à cette violence incommensurable les personnels ont fait preuve de discernement et de sang-froid en permettant l’extraction de détenus blessés qui s’approchaient de la sortie...

 

Malheureusement dans cette confusion générale notre collègue Sophie a été projeté sur la porte et se plaint de douleurs cervicales. Elle a été aussitôt pris en charge par l’assistant de prévention pour un accompagnement aux urgences.

 

L’intervention des ELAC en appuie aux collègues a permis une remontée des promenades par petit groupe et dans le calme .

 

Force Ouvrière félicite l’ensemble des agents pour leur professionnalisme, leur maîtrise et leur sang-froid.

 

Force Ouvrière constate que les cours de promenades restent le théâtre de violence sur fond de règlement de compte qui mettent à rudes épreuves les nerfs des personnels.

 

Force Ouvrière apporte tout son soutien aux collègues qui devront gérer les répercussions sur le service de nuit avec l’accompagnement des détenus blessés aux urgences.

 

Force Ouvrière demande à la Direction le transfert des détenus responsables de cette flambée de violence et des récompenses à la hauteur de l’engagement des personnels dans la gestion de cet incident.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr