Prison de Vendin-le-Vieil : Ouvertures des prochains QER, ATTENTION DANGER !

 

Ce mercredi 02 janvier 2018 s'est déroulée une réunion direction / syndicats concernant l'ouverture du QER n° 2 à VENDIN-LE-VIEIL.

 

L'ouverture de ce QER 2 est officiellement en place depuis le 18 décembre 2018 mais se fera réellement le 07 janvier 2019 !

 

FO a insisté pour que les agents puissent démarrer dans de bonnes conditions ; cela passe déjà par le fait d'avoir un bureau au 1er gauche où il y a le matériel nécessaire : ordinateur, bannettes, étagères, fauteuils. On nous a assuré que tout serait prêt pour le jour j.

 

Un nouveau schéma de relève a été élaboré, incluant les écoutes téléphoniques sur la journée par l'agent promenade.

Il nous a été précisé que le secteur socio inutilisé actuellement, n'ouvrirait qu'à l'ouverture du QER 3.

De plus, il n'est pour l'instant pas envisagé de modifier l'amplitude des créneaux des parloirs (même pour des ouvertures QER 3 et 4) tant que le nombre de parloirs reste faible.

 

Nous avons demandé à ce que les agents soient dotés de porte-menottes ergonomiques.

 

L'ouverture d'un QER 3 est estimée à mai et le 4 pour septembre : aucune date n'est encore officielle.

 

Pour le QER 2, après une sélection, cinq surveillants ont été retenus pour rejoindre ce secteur. Cela pose déjà un problème : nous n'en sommes qu'à l'ouverture du QER 2 et il y a quasiment autant de candidats que de poste à pourvoir. La question a donc été posée : que se passerat-il si lors de l'ouverture du QER 3 et 4 il n'y a pas du tout de candidats ou pas assez lors des prochains recrutements ? La réponse est qu'il faudra combler les postes y compris en faisant appel à des surveillants qui ne sont pas volontaires ; les derniers arrivés risquent d'en faire les frais !!!

 

De plus, le nombre de collègues qui arrivent en mai ne nous semblent pas suffisants pour faire fonctionner correctement le QER 3 et plus encore le QER 4 avec le même nombre d'agents que pour le 1 et le 2. On parle de 8 à 9 agents QER par équipe et de 19 agents qui pourraient être présents par jour pour les 4 QER !

 

Concernant les effectifs, les textes de la DAP semblent êtres d'application à géométrie variable : on aurait déjà les effectifs, notamment de surveillants, pour 4 QER !

 

S’il n'y a pas de volontaires, et que le personnel n'est pas en nombre suffisant, alors il y aura dans un premier temps transformation de certains sauts de nuit en coupure et ensuite des rappels sur RH. Si cela se produit, et de manière régulière, alors les conséquences dans la gestion des ressources humaines risque d'être désastreuse pour cet établissement.

 

Le directeur nous assuré qu'il n'avait pas l'intention de mettre en place une brigade et qu'il conserverait le système actuel.

 

Le problème de recrutement concerne aussi les autres intervenants du QER (SPIP, externes...), ce qui n'est pas pour nous rassurer.

 

Avant l'ouverture d'un QER 3 et 4, nous avons rappelé qu'il y avait beaucoup de travail à faire pour que tout soit opérationnel : donner en nombre suffisant des téléphones pour les agents (en particulier ceux d'étages et les mouvements), donner des émetteurs également suffisamment et qui fonctionnent correctement, installer les serrures électriques pour les promenades (toujours pas de date), organiser des futurs schémas de relève, organiser la séparation des différents mouvements en particulier sur le secteur socio, déplacer les portiques de détection dans les ailes, installer des passe-menottes dans toutes les cellules, mettre en place des caméras dans la zone socio non utilisée actuellement … Se pose aussi la question de l'aile du RDC D avec plusieurs cellules spéciales actuellement nonopérationnelles.

 

La possibilité de stocker les paquetages dans la zone atelier est envisagée.

 

Le chantier est de taille, il ne faut surtout pas s'y prendre à la dernière minute.

 

FO a demandé que les agents du QER participent à des groupes de travail, sur l'ensemble des points à mettre en place pour l'ouverture des prochains QER.

 

Enfin, nous avons fait remarquer que sur la dernière note d'organisation il était toujours précisé un engagement de 2 ans, chose tout à fait inapplicable. Nous avons également exigé que la formation des nouveaux agents recrutés soit faite avant la prise de fonction (ceux du QER 2 auront une formation retardée à partir du 28 janvier).

 

Un autre problème à plus long terme se posera. Selon les estimations, les évaluations TIS + droits communs prendront deux à trois ans (selon le nombre de QER opérationnels en FRANCE), mais après : que fait-ont de ces structures et surtout du personnel qui y travaille actuellement ?

 

La mise en place des QER est une décision politique, qui viens « d'en haut » ; mais politique ne semble pas rimer avec « pragmatisme ».

 

FO CRIE HALTE, STOP, ATTENTION :

 

L'ouverture d'un QER (surtout pour le 3 et le 4) ne peut se faire sans avoir l'assurance d'avoir l'effectif en personnel suffisant, volontaire et formé pour cette mission.

 

FO VOUS INFORMERA REGULIEREMENT ET DEFENDRA VOS CONDITIONS DE TRAVAIL

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr