Rencontre avec la Ministre de la Justice : Acte 1, Fo réaffirme ses positions !

18/12/2018

 

Le mardi 18 décembre 2018, FO Pénitentiaire a été reçu Place Vendôme par la ministre de la Justice, Nicole BELLOUBET, le Directeur de Cabinet Mathieu HERONDART et le Conseiller dialogue social et modernisation Albin HEUMAN. Cette rencontre fait suite à la demande d’audience que nous avions formulée le lundi 10 décembre.


La ministre a d’abord acté le verdict des urnes et confirmé le changement de majorité au sein de l’Administration Pénitentiaire. Dès le début de l’entretien, FO Pénitentiaire a réaffirmé ses positions fixées dans sa plateforme revendicative en janvier dernier.


Sur le plan statutaire et indemnitaire, FO Pénitentiaire a rappelé la priorité d’un passage en catégorie B pour tous les personnels du Corps d’Encadrement et d’Application et le passage en catégorie A pour tous les personnels du Corps de Commandement, l’obtention pour 2019 de la fusion des grades (Surveillant/Brigadier – Premier Surveillant/Major – Lieutenant/Capitaine) serait pour FO Pénitentiaire un préalable à toutes futures discussions. La ministre a rappelé que le passage en catégorie B du CEA avait été estimé à 84 millions d’euros. Pour FO, la parité police avec un indemnitaire réévalué et des grilles surindiciées permettraient d’abonder le recrutement encore délaissé, malgré les efforts de communication du ministère de la Justice. La question du paiement des heures supplémentaires a vite été abordée, étant entendu qu’il n’est pas possible pour la DAP de s’en dispenser et de voir déserter les détentions par des Collègues en récupération. Les heures supplémentaires seront toujours rémunérées, même en catégorie B. FO Pénitentiaire a aussi évoqué le statut d’Agent de Police Judiciaire (APJ/APJA).


Aussi, FO Pénitentiaire a rappelé le sort des Personnels Administratifs et des Personnels Techniques, les laissés-pour-compte du relevé de conclusions du 29 janvier 2018. 

 

 

 

Sur le plan sécuritaire, FO Pénitentiaire a continué de marteler son attachement à la classification des établissements, à l’armement de TOUS les personnels en mission extérieure et sur les quartiers spécifiques (Pistolet à Impulsions Électriques, déploiement des brigades cynotechniques), ainsi que la mise en place de la doctrine ESP/ELSP.


FO Pénitentiaire a confirmé la nécessité de revoir la ministre de la Justice AVANT le 10

janvier 2019. Madame BELLOUBET a affirmé qu’elle reviendrait vers FO avec des premiers arbitrages vis-à-vis de notre plateforme revendicative, tout en rappelant qu’elle n’opposait pas de refus de principe au passage des personnels du CEA vers la catégorie B mais que tout n’était pas de son ressort uniquement.


FO Pénitentiaire a d’ores et déjà prévenu la ministre que si nous n’étions pas entendus sur la base de nos revendications, nous serions contraints de repartir en mouvement de contestation avec toutes les Organisations Syndicales qui militent en faveur d’une réforme statutaire, dans l’intérêt de tous les personnels.


FO Pénitentiaire est et restera fidèle à son engagement ainsi qu’au mandat qui lui a été confié par les personnels.          

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr