Prison de Maubeuge : Rupture !

14/12/2018

 

Ce mardi 11 décembre 2018 après midi, le Centre Pénitentiaire de Maubeuge a de nouveau été le théâtre des rêves pour la population pénale, où chaque détenu réalise tout ce qui lui passe par la tête...mettant une fois de plus a mal les Surveillants Maubeugeois, et cela fait des mois que ça dure !


En effet, notre Collègue qui était en poste au bâtiment A2 s'est vu être filmé tranquillement à son insu par un détenu qui était dans la coursive. Celui-ci ne se cachait même pas et pour cet individu cela devait être normal… et oui car tout est possible au CP MAUBEUGE !! Notre Collègue à alors averti la Chef de Bâtiment ainsi que son adjoint, et le téléphone a pu être récupéré par le biais d'une fouille de cellule.

 
Ce mercredi 12 décembre 2018 après midi, toujours au bâtiment A2, ce même détenu accompagné par un de ses copains, se sont rebellés dans la coursive contre le 1ier surveillant et l'ont bousculé lorsque celui-ci leur a demandé de retirer leurs vêtements à capuche qui sont interdits !! La demande de renfort a alors été effectuée par la Surveillante en poste dans ce bâtiment, et ces deux individus ont alors été placés au quartier disciplinaire.


 Le Syndicat Local Force Ouvrière tire une ultime fois la sonnette d’alarme !
 Le personnel est à bout
!


Des incidents à répétition, des heures à gogo, des rappels à foison, une population pénale qui profite du malaise et de la désorganisation provoquée par un sous-effectif ! Les seules personnes qui semblent encore prendre du plaisir ici sont les détenus qui s’en amusent et la direction qui prépare (avec un sourire en coin) ses contrôles médicaux en cas de saturation ! Tout est réuni pour que la rupture arrive ! Des Agents craquent plus ou moins silencieusement, d’autres ouvertement. Les uns après les autres, ils voient leur motivation s’effacer, leur volontarisme s’émietter et le dégoût d’aller « travailler » grandir.


« Des mois que nous alertons, et rien ne bouge !! Mr le directeur vous êtes responsable du bien être de vos personnels et de la bonne gestion au sein de votre établissement !!! Si le pire arrive, Vous serez tenu responsable comme vous Madame la Directrice Interrégionale, qui avez été informée du mal être et des difficultés inadmissibles sur le CP MAUBEUGE. !!!! ».


Il est plus que temps d’agir avant que ce ne soit vous qui soyez contrôlés d’une manière ou d’une autre car ce qui se trame ici n’est pas banal ni naturel !!!


Le bureau local Force Ouvrière souhaite que le Parquet soit saisit et le téléphone analysé par la Police.


Le bureau local Force Ouvrière demande une audience d'urgence avec la Directrice interrégionale, avant que celle-ci ne se déplace sur la pierre tombale d'un personnel MAUBEUGEOIS.


Le bureau local Force Ouvrière apporte tout son soutien a notre Collègue ayant était filmé, souhaite un prompt rétablissement à notre Collègue qui a frôlé cette rupture ainsi qu'au 1ier surveillant du Centre Détention et se tiens à leur disposition pour leurs éventuelles démarches.


« Nous prendrons nos responsabilités en parfumant l'air MAUBEUGEOIS si rien ne change à nouveau d'ici peu. »

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr