Prison de Muret : Un point sur les différentes innovations pour 2019 et celles existantes

23/11/2018

 

La perte vertigineuse de personnels sur le CD de muret entraine un délabrement de la vie familiale , c’est pour cela et afin de limiter la casse que nous avons construit différents projets ces dernières années limitant ainsi le naufrage.

 

Création des LJ/Nuit puis de l’équipe de nuit permettant ainsi de préserver les agents S/MN. La création du pôle FG a permis de limiter la casse pour les personnels en LJ/LJ mais n’a pas suffi à endiguer les rappels incessants.

 

Pour 2019 nous avons travaillé sur le projet « brigade LJ » regroupant ainsi tous les agents LJ/LJ dans une seule équipe permettant ainsi de mieux répartir les rappels.

Actuellement quand une équipe était en sous-effectif c’était les mêmes agents qui supportaient les rappels pendant plusieurs mois, avec la création de cette brigade ce ne sera plus le cas.

 

Pour 2019 nous avons aussi travaillé sur la création d’une « brigade extraction-parloirs » qui devrait permettre de limiter les rappels sur les week-ends et conserver les agents détention à leurs postes en semaine permettant une meilleure sécurité.

 

Aujourd’hui les agents « nuits » , « LJ/Nuit » et « S/MN » ont un service qui leur convient dans l’ensemble même si tout n’est pas parfait.

C’est dans l’optique de leur conserver leur service que nous avons travaillé tout au long de ces dernières années à la création de différentes brigades.

Bien entendu certaines concessions ont dû être faites, comme le déplacement du VI, acceptés par tous les syndicats et dans le seul but de réduire la fatigue des agents LJ/LJ.

 

Il a été facile, pour les pseudo syndicalistes, pendant ces dernières années de critiquer le travail de votre bureau local FO Muret alors qu’ils dormaient et n’ont jamais rien proposé, faire la plante verte et dire on y était ne fait pas avancer nos conditions de travail lamentables, mais c’est sans doute parce qu’ils ne se sentaient pas concernés.

 

Il est vrai que leurs week-ends, vacances d’été et fêtes de fin d’année sont préservés et qu’ils ne connaissent pas les rappels…

 

Alors aujourd’hui nous approchons des élections et bien entendu ils salissent ceux qui ont travaillé pour grappiller des votes afin de préserver leur détachement permanent, mais cela s’appelle de la politique (à des fins personnelles) et non du syndicalisme (sinon ils auraient travaillé ces dernières années au lieu de rien présenter et en s’abstenant lors des votes laissant ainsi l’administration prendre les décisions afin de critiquer ensuite).

 

Ce n’est pas notre façon de faire et plutôt que de se soumettre et critiquer ensuite nous préférons travailler sur des projets et imposer vos choix à l’administration.

 

Le 6 décembre vous serez libre de voter pour celui qui vous représentera pendant les 3 ou 4 prochaines années.

Votre choix sera de laisser faire l’administration et critiquer … ou de contrer les choix de l’administration par des projets préservant au mieux nos conditions de travail et familiale.

 

Le 6 décembre 2018 prenez votre avenir en main et venez voter !!

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr