Plan de requalification de la filière de commandement : FO s'adresse à tous les 1ers Surveillants et Majors

19/11/2018

 

Mercredi 14 novembre 2018, se tenait à la DAP le Comité Technique de l’Administration Pénitentiaire où, à quelques jours d’un comité Technique Ministériel, il faut coute que coute valider dans l’urgence et avant les élections du 6 décembre des textes, décrets et arrêtés dont un Plan de Requalification de la soi-disant filière Commandement.


Ce plan de requalification, signé unilatéralement entre JF. FORGET et URVOAS en 2017 a écarté toute discussion possible avec les autres Organisations Syndicales représentatives qui ont refusé de s’associer à un tel fiasco.


Ce plan va impacter le quotidien d’une majeure partie du CEA et de l’ensemble du Corps de Commandement, à l’encontre de l’intérêt général.


Les masques sont tombés et les imposteurs sont désormais bien identifiés. Ils vous promettent monts et merveilles et comptent déjà les oeufs dans le cul de la poule !..


Faire croire que demain les 1ers surveillants et les majors seront propulsés en catégorie B est un mensonge manifeste. Pas moins de 2600 1ers surveillants et Majors composent à ce jour le Corps d’Encadrement au sein du Corps d’Encadrement et d’Application.


L’Organisation Syndicale majoritaire a trahi les gradés en leur faisant croire depuis plusieurs mois à un hypothétique passage en B, avec 280 postes à pourvoir chaque année dans le corps des officiers…


Foutaise puisqu’aucun chiffre de cet ordre n’est écrit ni précisé dans le texte qui nous est présenté. Il apparait seulement une mention qui précise que les postes proposés résulteront d’un décret qui sera signé conjointement entre le Ministre de la Fonction Publique et la Ministre de la Justice, ce qui n’est absolument pas la même chose ! Ce qui signifie bien évidemment que si Bercy ne dispose pas des budgets adéquats, ces promotions n’auront pas lieu.


Pour preuve, on vient de voir ce qui s’est passé récemment avec le tableau d’avancement au grade de brigadier, de 1er surveillant et celui de Major encore une fois reportés aux calendes grecques faute de budgets conséquents pour l’année 2018.


Second point, il nous est certifié que les 1ers surveillants et majors en roulement, c’est-à-dire, celles et ceux faisant les nuits, dimanches et jours fériés seront écartés du tableau d’avancement au grade de lieutenant durant cette période transitoire ! Il leur faudra eux se soumettre et réussir l’examen professionnel… Quelle belle reconnaissance pour toutes celles et ceux qui tous les jours triment en détention ! La DAP nous a confirmé d’ailleurs qu’ils devront se soumettre en cas de réussite à une mobilité obligatoire pour une période minimale de deux ans incompressibles avant de pouvoir présenter de nouveau des voeux de changement de résidence. Les autres pourront peut-être bénéficier pour certains d’entre eux d’un accès au grade par la voie du tableau d’avancement, (si tant est que Bercy valide les emplois) et cela dans des proportions que nul ne connait aujourd’hui puisqu’il s’agira d’un accord fixé entre fonction publique et ministère de la Justice.

 

Une fois que ces dispositions transitoires seront arrivées au terme échu de 5 ans, entreront alors en vigueur les dispositions générales concernant les modalités d’accès au grade de lieutenant de la façon suivante :


● 30% des postes aux concours réservés pour les externes.
● 40% des postes à pourvoir aux concours réservés pour les internes.
● 25% des postes à pourvoir par un examen professionnel réservé exclusivement aux 1ers Surveillants et majors.
● 5% des postes à pourvoir pour la liste d’aptitude réservés exclusivement aux majors.


FO Pénitentiaire est monté immédiatement au créneau et crie au scandale face à une telle injustice.


Nous exigeons non seulement l’augmentation significative de ce contingent car 5% car ce taux n’est ni plus ni moins que de se foutre de la gueule des collègues qui attendent depuis des lustres une promotion et exigeons au même titre que les majors, la prise en compte des 1ers surveillants pour l’élaboration de cette liste d’aptitude. Car en l’état actuel des choses, c’est un Adieu à tout espoir pour un 1er surveillant d’accéder demain au TA de lieutenant. C’est FINI ! Un acquis qui de plus qui s’envole !


Voilà chers collègues, la démonstration est faite maintenant qu’on vous a trahi et nous considérons qu’il est de notre responsabilité de vous informer de ce qui est en train de se passer pour le corps des gradés, un corps indispensable au bon fonctionnement des structures et pour lequel FO Pénitentiaire se bat au quotidien pour défendre vos intérêts !


Ce plan de requalification auquel on veut vous faire croire divisera nos troupes et condamnera une majorité d’entre vous à rester en catégorie C. Il annihile tout espoir de promotion interne…déjà que…un examen pro qui chaque année respire la magouille avec tout juste 4 misérables postes offerts chaque année aux 1ers surveillants pour la liste d’aptitude au grade de major !


C’est pour cette injustice qui est faite à l’ensemble des 1ers surveillants depuis tant d’années que FO Pénitentiaire se bat pour la fusion du grade de 1ER surveillant et Major…fusion à laquelle se refuse l’UFAP depuis 2013 !!


C’est pour cette raison que Force Ouvrière réclame le passage du corps en catégorie B. Pour que vous ayez vous aussi, 1er Surveillants et Majors Pénitentiaires, trop souvent esseulés, une vraie revalorisation statutaire et indemnitaire. Pour que vous ayez enfin une vraie rémunération mensuelle semblable à celle des Brigadiers-Chefs et Majors de la Police Nationale, reconnaissant ainsi les responsabilités et des risques que sont les vôtres tous les jours dans les services et les détentions.


FO Pénitentiaire usera de tous les moyens à sa disposition pour faire valoir vos droits et vous pourrez compter sur nous pour vous faire obtenir toute la reconnaissance à laquelle vous aspirez. En l’état soyez assurés que FO Pénitentiaire n’apposera aucune signature sur un plan de requalification qui sacrifie l’ensemble d’un corps de métier.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr