Dijon : Violente agression d'un surveillant dans la rue !

 

Les faits se sont produits en dehors de l’établissement Dijonnais, mercredi, en fin de matinée, un surveillant a été pris à partie par un ancien pensionnaire de notre institution . Notre camarade a reçu des rafales de coups, l’agresseur ira même jusqu'à le menacer de mort . Mickaël s'est vu prescrire dix jours d'interruption temporaire de travail (ITT) .

 

Cet acte inadmissible intervient dans un contexte où les agressions de surveillants se multiplient à l'infini et demeurent trop souvent banalisées . Pour Force Ouvrière, cette standardisation de la violence subie par les agents pénitentiaires ( à l'intérieur de nos murs ou à l'extérieur ) n'est que le reflet d'une philosophie permissive de nos décideurs qui consiste depuis plusieurs années à donner toujours plus à la population pénal .

 

Les conséquences de cet angélisme, les personnels le payent au prix fort

et c'est le prix du sang mes camarades !

 

Soyons pragmatique, ce n'est pas l'aspect sécuritaire du relevé de conclusion de Janvier qui changera ces états de faits . Cette signature précipitée a mis fin à l'espoir de toute une profession d'apporter de vrais mesures pour assurer la sécurité des personnels et de redonner le respect qui lui est dû, à un uniforme en déliquescence .

 

Messieurs les responsables, il est temps de regarder avec honnêteté la réalité en face, les agressions journalières sur nos camarades vous reviennent en plein visage comme un boomerang . Il en va de votre crédibilité, montrez nous votre capacité a gérer cette administration à l'agonie et pour une fois, portez de vrais réformes sécuritaires dans l'intérêt de vos personnels !

 

Quand on est capable de sanctionner, on doit être capable de préserver l'intégrité physique des personnels sous sa responsabilité .

 

L'UISP Force Ouvrière de DIJON souhaite un prompt rétablissement à notre camarade .

 

L'UISP Force Ouvrière de DIJON reste à la disposition de Mickaël pour l'accompagner dans toutes les démarches qu'il désirerait entreprendre .

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr