Prison de Fleury-Mérogis : Le bureau local FO affiche clairement ses positions CONTRE la Direction

 

Madame la Directrice,

 

Sous votre règne despotique, la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis ne s’est jamais aussi mal portée. Un taux d’absentéisme incontrôlable, un nombre d’agression qui explose, une tornade disciplinaire hors norme sur les agents, une fuite des personnels monumentale !

 

« Il paraît que pour bien commander, il faut bien aimer »

Ce sont vos mots lors de votre discours d’hommage à Mme EZRATI

devant la CA de Paris, le 8 février 2018

 

Madame, vous avez failli à votre parole

en méprisant votre personnel au lieu d’être la garante de leur bien-être professionnel

 

Votre management archaïque par la terreur que vous ne cessez d’appliquer sur les établissements où vous passez est d’un âge révolu. Votre manque d’humanité envers vos agents conduit notre établissement à sa perte et tous ont perdu espoir d’une remise en cause de votre politique de casse.

 

Sur la résolution de situations individuelles vous restez bornée et manquez totalement d’empathie quand il s’agit d’intervenir pour des agents qui affrontent la misère sociale et attendent de vous un soutien institutionnel.

 

De même, il serait grand temps de revoir ceux qui vous entourent quand on voit les casseroles qu’ils traînent derrières eux.

 

Les exemples sont nombreux comme le refus de votre adjointe d’héberger des élèves surveillants qui viennent apprendre le métier. L’échec total du partenariat avec la formation des détenus sur FleuryMérogis où nous avons dû tourner durant un an sans formation, faute d’un marché remporté par un organisme qui n’en avait pas les moyens et qui était pointé par la Cour des Comptes, mais que vous connaissiez depuis Réau ! Plus récent, où la DSD s’emporte sur les agents et qui prend des décisions contraires aux recommandations des pompiers venus pour un feu de cellule au Primo Accueil.

 

Mais le sommet de votre mépris est atteint aujourd’hui !

 

En ce vendredi 26 octobre 2018, quatre personnels de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis ont reçu une invitation officielle du Sénat pour une cérémonie de mise à l’honneur qui, hasard du calendrier, tombe le même jour que celle de la MAFM que vous avez repoussée à trois reprises.

 

Dans un élan d’arrogance, vous avez pris la décision de refuser tout caractère officiel de cette cérémonie, de refuser à vos agents le port de la tenue de cérémonie, de refuser l’autorisation d’absence en les obligeant à poser un CA et de leur refuser un moyen de transport en les obligeant à monter sur Paris par leurs propres moyens !

 

Pire, en boycottant cette cérémonie vous mettez l’établissement directement en porte-à-faux vis-àvis d’une haute institution républicaine qui tire la sonnette d’alarme sur nos conditions d’exercice au travers du rapport d’enquête sur l’état des Forces de Sécurité Intérieures que le Sénat a émis le 27 juin 2018 :

 

Proposition n° 25 : Établir un plan d’action ambitieux afin d’améliorer les conditions de travail des agents de l’administration pénitentiaire. Conduire une réflexion sur la revalorisation des missions confiées à l’administration pénitentiaire et sur les conséquences à en tirer en termes de statut, de formation et d’organisation.

 

Malgré nos différentes alertes, vous avez persisté dans l’orgueil laissant cette délégation en civile, au contraire des autres établissements qui étaient également présents au Sénat et en tenues de cérémonie.

 

Madame, ce comportement est inacceptable

et porte atteinte à l’honneur de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis !!!

 

Alors comme vous avez l’intention de jouer prochainement les syndicalistes, le bureau local Force Ouvrière personnel de surveillance vous adresse ce conseil :

 

Commencez par vous muter vous-même !

 

Vous rendrez un service immense à notre établissement !

 

Et à ceux qui veulent semer la confusion dans l’esprit des Personnels nous leur renvoyons cet autre message : Qu’avez vous fait pour les personnels ? Quand avez-vous pris position officiellement contre cette direction ? Quand avez-vous vendu votre âme syndicale pour roucouler et signer avec les hautes instances ???

 

Force Ouvrière Personnel de Surveillance et fiers de l’être !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr