Prison de Perpignan : Boycotte du CTS

23/10/2018

 

Force Ouvrière Pénitentiaire de Perpignan boycotte le Comité Technique Spécial de ce jour. Lors des précédentes déclarations liminaires, FO faisait état du désastreux dialogue social du directeur soutenu par ses collaboratrices envers les personnels.

Aujourd'hui, FO réitère tous les propos qu'il a pu écrire.

 

Monsieur le Directeur, les sanctions et les 30ème infligés aux personnels du Centre Pénitentiaire sont dus à votre choix et à ceux de vos collaboratrices. Aujourd'hui, vous restez le seul en place sur l'établissement.

Lors des mouvements de Janvier, vous n'avez pas hésité un instant à vendre votre main d'œuvre. Celle qui fait tourner cette prison depuis des décennies, celle qui se trouve très souvent à faire votre part de travail.

 

Votre gestion durant le conflit a été médiocre !!!

Et l'après conflit l'a été tout autant!!!

 

Force Ouvrière Pénitentiaire de Perpignan espère que vous n'êtes pas fier d'avoir trahi les personnels. Sachez Mr le Directeur, que certains agents ont été mis à pied après avoir fait exploser leurs compteurs d'heures supplémentaires en Juillet et en Août afin d'assurer les missions : La sûreté et la sécurité des concitoyens.

Certains de vos confrères et consœurs ont préféré ne pas "balancer" leurs agents. Eux, ont compris que le combat était légitime et que leur petit peuple assume le travail le plus ingrat nuit et jour.

 

Plus que quelques mois et vous aussi, Mr le Directeur, vous quitterez le navire alors ne vous embêtez pas à essayer de travailler sur des sujets de fond.

A ce jour, deux sujets doivent vous préoccuper:

 

- Une surveillante de la MAF malheureusement sinistrée par les dernières intempéries doit être soutenue. Sachez être solidaire devant le malheur d'un de vos personnels.

 

- Ces mêmes intempéries ont empêché la tenue d'un Conseil de discipline. Cela vous donnera un délai supplémentaire pour échanger avec Mr le Directeur Interrégional sur le fait qu'un agent victime d'agression se retrouve à devoir comparaître faute de ne pas avoir pris 5mn de plus pour bien visionner les vidéos.

 

- Regardez cette vidéo consciencieusement pour dévoiler que c'est de la chaîne de direction jusqu'au surveillant qu'il y a eu des loupés. Ne salissez pas certains pour dédouaner la chef de détention !!!

 

Force Ouvrière Pénitentiaire de Perpignan ayant annoncé que les agissements et les manœuvres de la direction ont définitivement mis un terme à nos échanges et de surcroît amène à réitérer le choix de boycotter ce CTS.

 

L'échange et la discussion ne sont plus de rigueur devant une machine machiavélique et destructrice.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr