Prison pour mineurs de Porcheville : Oh, Oh, Oh !!!

 

Le Père Noël est passé avant l'heure à L'EPM de PORCHEVILLE !!!

 

Effectivement depuis peu, une console de jeux vidéo a été installée sur l'unité de « responsabilité ».

 

Nous n'arrivons toujours pas à comprendre quel est la finalité : la réinsertion par les jeux vidéo avec FIFA ???

 

Plusieurs choses nous interpellent, notamment cette « X BOX ONE S ». Est-ce réellement autorisée en détention ?

 

Seules les consoles X Box 360 arcade (1ère génération) et Elite (120GO), sont autorisées étant donné que ces modèles sont exempts de technologies sans fil. Tous les autres modèles de X Box et des autres constructeurs sont interdits.

 

De plus, un boîtier sécurisé a été installé pour protéger la console mais le problème c'est que celuici s'ouvre potentiellement par l'arrière !!!

 

Ne pensez-vous pas qu'à partir d'aujourd'hui la motivation des mineurs pour venir sur cette unité sera de pouvoir jouer à la console ? Est-ce vraiment la priorité de cette unité ?

 

Le but n'est pas de mettre à mal cette unité bien au contraire, mais plutôt d'y mettre un sens !!!

 

Concernant justement toutes ces activités unité de vie, là où au quotidien l'une des seules animations est le jeu de cartes « 8 américains ou UNO » quelle est la finalité mis à part sortir les mineurs de cellule et les occuper avec un jeu de cartes.

 

Le Bureau local Force Ouvrière demande la suppression de toutes ces activités unité de vie qui n'ont aucun sens.

 

Cependant nous ne sommes pas contre le changement si cela peut apporter de l'amélioration. Les mineurs ont déjà la promenade tous les jours, ils ont également les activités transversales et dieu sait qu'il y en a beaucoup sur L'EPM.

 

Pourquoi justement ne pas jouer la carte du comportement en détention. Promenade chaque jour et activités transversales si et seulement si le comportement est irréprochable en détention. N'oublions pas que cela reste des mineurs et qu'il doit y avoir du cadre !!!

Comment expliquer à un mineur qui a un bon comportement qu'il aura quasi autant qu'un autre mineur qui ne respecte rien ?

 

De plus, pourquoi ne pas faire également comme dans certains EPM, au lieu de se cantonner à faire des activités unité de vie sur chaque unité, pourquoi ne pas mettre en place des activités justement au Pôle activité avec différents mineurs d'unité et éducateurs. Tout cela pendant que les surveillants gèrent les promenades.

 

Sur les unités il n'y aurait que les promenades misent en place, les activités se dérouleraient uniquement soit au Pôle Sportif soit au Pôle activité. La séparation des 2 montrerait également aux mineurs que grâce à leur bon comportement ils ont droit à plus de choses.

 

La nouvelle journée de détention montre bien que les mouvements peuvent être plus difficiles. Pourquoi ne pas créer des « surveillants mouvements » car au quotidien les agents « dispo » ne sont pas vraiment « dispo », ils sont tout le temps occupés à gérer des missions.

 

Cela faciliterait la gestion des agents en unité mais surtout donnerait plus de sécurité en cas d'incident car si cela venait à arriver durant les créneaux de promenade, peu d'agents ne peuvent se déplacer !!!

 

On nous demande d'en faire plus, de nous adapter, mais tout cela sans renfort d'agents supplémentaires et au détriment de la sécurité.

 

Pourquoi également garder le sport EPS avec les groupes scolaires ? Revenir à l'ancien système en créant des groupes d'unité en lieu et place des activités unité de vie.

 

Pour finir le Bureau Local Force ouvrière réitère sa demande quant aux repas collectifs, effectivement faire tous ces repas simultanément sont dangereux en cas d'incident. Il serait pourtant plus simple de faire une unité sur 2 afin de garder un agent dispo sur 2. De même pour les tours de promenade quid d'un refus de réintégrer pendant que chaque agent est occupé à gérer sa promenade ???

 

Les week-ends sont des périodes sensibles du fait du manque d'effectif pourquoi en faire autant ???

Activités, promenade… L'essentiel est pourtant la prise en charge des parloirs !!!

 

La journée de détention n'a changé au final que pour les surveillants, il n'y a que notre planning et notre fonctionnement qui a changé, les autres administrations n'ont pas vraiment changé quoique ce soit. Sur le papier oui mais en réalité…

 

Le Bureau Local Force Ouvrière souhaite juste que les agents travaillent en sécurité.

 

Le Bureau Local Force Ouvrière espère que ses propositions seront entendues et étudiées.

 

Le Bureau Local Force Ouvrière est et restera Force de proposition.

 

FORCE OUVRIERE TOUS LES JOURS A VOS COTES

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr