Prison de Fleury-Mérogis : Centre de Formation Francilien à la Sécurité

 

Quand le travail paye, ce sont les agents qui en profitent. Contrairement à tout ce qui se raconte, ce dossier qui s’est inscrit dans la longueur va enfin voir le jour !

 

Le projet de ce Centre de Formation Francilien à la Sécurité,

impulsé par le bureau local Force Ouvrière et la mairie de Fleury-Mérogis va voir ses premiers coups de pioche fin 2018/début 2019 !

 

Un enseignement novateur pour des milliers d’agents. Chaque année, plusieurs milliers de surveillants venus de tout l’Hexagone vont profiter de cours théoriques et pratiques dans le bâtiment principal du centre de formation. Si le contenu et la durée des cours n’ont pas encore été clairement définis, ils répondent à un besoin réel des agents. La bâtisse dédiée à ces enseignements à la sécurité bénéficiera d’un étage sur une emprise de 2500m² au sol.

 

Base de vie des ERIS. À côté des lieux d’enseignement se trouvera la base des ERIS de Paris, les équipes régionales d’intervention et de sécurité. Cette structure sera le lieu de vie de tous les agents franciliens. L’organigramme actuel d’une soixante de postes, devrait également être revu à la hausse. Dans les locaux de 2300m², un espace accueillera un parcours du combattant, offrant des mises en situation. Une salle de musculation jouxtera cette pièce. Des véhicules d’intervention seront aussi stationnés dans un garage aménagé.

 

Une base cynotechnique formatrice. Le centre cynotechnique abritera les brigades canines pénitentiaires chargées de détecter les explosifs et les produits stupéfiants. Ce sera le lieu de vie de ces équipes pour toute l’Île-de-France et le centre de formation spécifique pour la France entière, même si un autre pôle existe à Toulouse. Près de 2500m² d’espaces extérieurs sont prévus pour les séances d’entraînement des 26 chiens à maxima.

 

Six pas de tir et une sécurité renforcée. Enfin, un centre de tir a été prévu sur près de 1000m². Il comprendra six pas de tir, sur une longueur maximale de 50m. De même, les exercices de tir pourront également inclure la mise en place d’un véhicule d’intervention. Il est prévu à plus long terme une extension potentielle de 4 pistes supplémentaires.

 

La prise de possession du centre est prévu pour le courant 2021 !!!

 

Cette architecture ne pourra servir que si le recrutement est optimal, notamment en termes de formateur. Nous resterons particulièrement attentifs sur l’évolution de ce point.

 

Aujourd’hui c’est une réelle victoire pour les personnels pénitentiaires et l’aboutissement de ce projet Force Ouvrière est une nouvelle preuve que le travail paye !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr