Prison de Fresnes : Une sécurisation limitée !!!

15/10/2018

 

Si certaines de nos têtes pensantes se disent parfaitement satisfaites de la sécurisation du domaine, la réalité en est toute autre.

 

En effet, un individu déterminé à agresser le personnel œuvrant au sein du centre pénitentiaire de Fresnes n'a pas hésité à passer à l'acte ce matin.

 

Prétextant n’avoir pas eu les réponses à ses questions, ce dernier s'en est pris au collègue de la porte d'entrée en le menaçant de mort suivie évidement d'insultes à son encontre.

 

N'étant toujours pas satisfait de la situation, dans son excitation, il n'hésita pas à mettre une GIFLE à un collègue CIP puis un violent coup de pied à une infirmière qui venaient toutes les deux prendre leur service et qui ont eu le malheur de croiser son chemin sur le domaine.

 

Pour couronner le tout, avant de prendre courageusement la fuite il n'a pas hésité à dégrader un véhicule appartenant à une surveillante de notre établissement.

 

Grâce à l'observation et au professionnalisme du collègue en place à la porte piéton, l'alerte est donnée rapidement aux services de police avec une description précise de l'individu qui a permis l'interpellation de ce dernier.

 

Une fois de plus, la sécurité sur le domaine pénitentiaire n’est pas à la hauteur des enjeux, le CP de Fresnes est une nouvelle fois dépassé par l’évolution d’une criminalité toujours plus violente et c’est le petit personnel qui en subit de plein fouet les conséquences !

 

Les personnels ont déjà payé un lourd tribut depuis les incendies criminels des véhicules, est-il nécessaire de le rappeler ?

 

Les têtes pensantes de l’avenue de la division Leclerc ont beau faire bonne figure avec leur présentation du projet de sécurisation mais il n'en reste pas moins que la situation présente n’est pas suffisamment gérée, ce matin en est la parfaite démonstration.

 

Le bureau local Force Ouvrière alerte une fois de plus l'institution et les pouvoirs publics sur ces questions de sécurisation IMMEDIATE à mettre en place dans l'attente des travaux.

 

Force Ouvrière apporte son soutien aux personnes ayant été victimes de ce déchaînement de violence et se tient à leur disposition pour tout accompagnement.

 

De plus, Force Ouvrière réclame une peine exemplaire vis à vis du mis en cause.

 

Force Ouvrière félicite et remercie les effectifs de police qui ont appréhendé cet individu.

 

La sécurisation du domaine pénitentiaire doit être prise au sérieux par nos dirigeants, il est préférable d'agir de manière immédiate plutôt que de se faire mousser dans des réunions.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr