Prison du Mans : La journée des enfants... 3 Mises en prévention

27/09/2018

 

Ce mercredi 26 septembre, nos collègues ont encore subi la vindicte de la population pénale.

 

Dès 11 h, un premier incident éclate lorsqu'au retour de promenade un détenu, bien connu de nos services suite à ses multiples agressions et tentatives d'agressions, tente de s'en prendre physiquement, après l'avoir copieusement insultée et menacée, à la gradée présente qui lui signifiait qu'il faisait l'objet d'une procédure pour avoir volontairement retarder le mouvement en compagnie d'autres détenus.

 

La rapide intervention des collègues présents et l'arrivée de renforts font échouer l'agresseur qui lance quand même sa carte de circulation au visage de la gradée…

 

Un quart d'heure plus tard, le cocéllulaire de notre énergumène provoque un tapage en cellule. Le collègue venu en renfort de l'agent d'étage se fait non seulement insulté copieusement de « petite pute » mais finit aussi par écoper d'un violent coup de pied dans les jambes. Nouvelle intervention et nouvelle mise en prévention…

 

Soit deux agressions sur personnel d'une gratuité absolue en moins d'une demi-heure !!!

 

Et pour couronner le tout, vers 14 h 00, un détenu refuse de quitter sa cellule du QA pour son affectation en bâtiment. Après moult palabres pour tenter de le convaincre, nouvelle mise en prévention…

 

Le bureau local Force Ouvrière de la MA Le Mans Les Croisettes demande que nos deux agresseurs soient condamnés à la peine maximale de QD afin de dissuader les fauteurs de troubles de s'en prendre gratuitement aux personnels de surveillance.

 

Le bureau local Force Ouvrière de la MA Le Mans Les Croisettes demande que les refus d'affectation soient aussi sanctionnés d'une peine de confinement à l'issue du QD afin que nos chers pensionnaires comprennent que ce n'est pas eux qui choisissent.

 

Enfin, Le bureau local Force Ouvrière de la MA Le Mans Les Croisettes félicite les agents pour leur professionnalisme et leur cohésion dans ces moments difficiles et apporte tout son soutien aux collègues victimes de ces lamentables agressions.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr