Prison de Vesoul : La colère serait-elle l'arme des faibles ?

21/09/2018

 

 

Dans un communiqué datant du 18 Septembre 2018, l'Union Régionale UFAP de la DISP de Dijon s'insurge sur la gestion des quartiers semi-liberté et tout particulièrement sur celui de la Maison d'Arrêt de Vesoul .

 

Pour le Bureau Local Force-Ouvrière, ce communiqué arrive bien après la guerre et effectivement cela fait bien longtemps que Force-Ouvrière a réagi en affirmant son positionnement sur ce délicat sujet .

 

De plus, laisser sous entendre aux personnels de Vesoul que la solution pour libérer des places de détention serait que les juges d'application des peines jouent pleinement leur rôle, revient à leur faire croire que le père noël existe ! Un peu de sérieux . Bien évidemment que les JAP et les personnes siégeant en commission d’application des peines s'appliquent à l'attribution des aménagements des peines, heureusement que ces derniers ne vous ont pas attendu pour accomplir cette mission .

 

Alors pourquoi ce communiqué si tardif ?

 

Dans une profonde méconnaissance de ce dossier vésulien, vous mettez en cause Madame la Major, considérant qu'elle aurait accompagné la chef d'établissement dans ce projet de quartier sortant puis validé ce nouveau concept, mais dites-nous, de Vesoul à Varennes-Le-Grand, en passant par Châteauroux, le pouvoir décisionnel, c'est quand même bien le corps de direction et de commandement qui en dispose ?

 

Un pur fantasme diffamatoire !

 

Ne seriez-vous pas plutôt descendu de votre piédestal , piqué au vif dans votre orgueil , lorsque cette dernière a refusé de vous serrer la main pour des raisons qui apparemment vous échappent !

 

Pour votre gouverne, la Major est appréciée du plus grand nombre même chez vos adhérents et a toujours œuvré pour une notion que vous semblez ignorer, l’intérêt collectif !

 

C'est sans aucun doute, la raison pour laquelle votre secrétaire local a refusé d'afficher votre communiqué, pensant, à juste titre, qu'il serait plus préjudiciable que bénéfique en cette période électorale .

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr