Prison d'Orléans-Saran : Parloir = Passoire

 

Le samedi 15 Septembre, les agents du parloir ne faisant que bien leur travail ont découvert lors de 3 fouilles corporelles les objets et produits suivants :

 

– 96g de stupéfiants

 

– 3 Téléphones Portable

 

– 1 Carte SIM

 

– 1 Chargeur USB

 

– 1 Chargeur bracelet

 

LE SYNDICAT LOCAL FORCE OUVRIÈRE ne peut que féliciter les agents du parloir pour leur travail.

 

LE SYNDICAT LOCAL FORCE OUVRIÈRE exige comme l'exige le SNPFO la suppression de l'article 57, afin de remettre de la sécurité dans nos prisons.


Madame la Directrice,

 

Certaines personnes de la hiérarchie leur demande de quitter le parloir, que dire à nos collègues après les trouvailles du week-end ?

 

Est-ce parce qu'ils font trop bien leur travail ?

 

Est-ce parce qu'ils dérangent la tranquillité de nos chers pensionnaires ?

 

LE SYNDICAT LOCAL FORCE OUVRIÈRE ne peut pas tolérer un tel discours, et vous demande Madame la Directrice que ces agents soient félicités comme il se doit par l'Administration.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr