Prison d'Écrouves : Le Poète

14/09/2018

 

Les jours se répètent et se suivent au CD ECROUVES, plus précisément au QI...

 

Du haut de sa tour d’ivoire, le détenu N. se prenant pour un « Baudelaire » des grossièretés, fait vivre au quotidien un véritable calvaire au personnel.

 

Pas un jour ne se passe sans un grand récital d’insulte, de menace et de déchaînement de violence morale et mentale. Le pire, c’est que rien ne lui fait peur et ne l’arrête. Malgré des placements en quartier fermé, au quartier disciplinaire et même au quartier isolement, il continue à être TOXIQUE.

 

Tel un poète, il récite ses invectives par la fenêtre et incite ses acolytes à en faire de même, il écrit au quotidien de multiples courriers à l’ensembles des agents (surveillants, gradés, cpip, officiers, directeurs…), il taggue les murs des cellules par lesquelles il passe ou il cherche le conflit en face à face et au travers de la porte.

 

Comme un magicien des mots, il s’égosille avec des propos misogynes et dégradants face à nos collègues féminines. Quand il est inspiré, il prend plaisir à toucher à la corde sensible en clamant, qu’il va s’adonner à des épisodes sexuels dignes d’un véritable « film rose » avec la femme, la mère, la grand-mère et surtout…les enfants de l’agent.

 

Afin de mettre des actes sur ses mots, il a volontairement jeté des objets sur des employés d’une société qui travaille en ce moment sur l’établissement.

 

De plus, deux cailloux gros comme des poings ont été retrouvés dans sa cellule au quartier isolement.

 

Oui, ce détenu s’amuse afin de faire craquer les personnels !!!

 

Oui, à force et à l’usure, il arrivera à ses fins et poussera un personnel à la faute…

 

LE SLP-FO ECROUVES demande son transfert le plus rapidement !!!

 

Le Bureau Local FORCE OUVRIERE encourage les collègues à faire des écrits professionnels afin d’avoir un maximum d’élément dans le but d’obtenir son transfert.

 

Le Bureau Local FORCE OUVRIERE invite les agents à déposer plainte contre ce détenu si nécessaire.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr