UISP-FO Grand-EST Strasbourg : Les OS reçues par le nouveau DI

12/09/2018

 

Hier, mardi 11 septembre, Force Ouvrière s'est rendu à la première rencontre officielle entre les Organisations Syndicales et le Directeur Interrégional fraîchement nommé, en séance multi-latérale.

 

Après les présentations et lecture de notre Déclaration Liminaire (pour dénoncer la pratique du Ministère et de la Direction de l'Administration Pénitentiaire concernant les sanctions infligées suite aux mobilisations du début d'année, voir Déclaration Liminaire du 11 septembre 2018), nous avons défendu plusieurs points :

 

– La gestion des Ressources Humaines : gestion des situations individuelles, traitements, retards d'échelons, manque de retours des services, prise en charge des requêtes, manque d'effectifs chez les personnels administratifs, etc. (voir communiqué régional de l'UISP-FO Grand Est du 6 septembre 2018).

 

– Accompagnement et moyens des PREJ et des ERIS : équipements, cadres d'actions, moyens humains, parc véhicules, etc. Des choses sont à revoir et FO attend de la Direction Interrégionale une prise en compte. Certaines difficultés qui peuvent apparaître comme un détail pour un œil extérieur, entraînent des complications au quotidien.

 

– Les projets immobiliers à venir :

 

1/ Les travaux pour le nouveau Centre Pénitentiaire de Lutterbach démarrent fin septembre. L'échéancier annoncé reste d'actualité (livraison fin 2020/début 2021)

 

2/ Le projet d'un QPS en Alsace est toujours d'actualité. Sans déroger à nos convictions, FO défend le maintien d'une structure sur le bassin colmarien. Il est nécessaire de faire perdurer l'activité pénitentiaire sur ce secteur.

 

3/ Le projet Troyes-Lavaux poursuit son chemin. FO continue de dénoncer l'erreur de vouloir fermer la MC Clairvaux. La maison pour peine historique de notre parc immobilier a fait l'objet d'investissements lourds ces dernières années et détient tous les paramètres pour continuer son usage à l'heure où la France a besoin de places en prison.

 

4/ Les projets de Dommartin-les-Toul et d'un deuxième établissement sur Châlons-en-Champagne sont au point mort et n'entrent pas dans les projets prioritaires. 

 

– Situations particulières : les établissements de Colmar, Villenauxe-la-Grande, Nancy et Clairvaux. Établissements confrontés à des situations particulières et extrêmement lourdes pour leurs personnels au quotidien.

 

– Le recrutement : FO dénonce la responsabilités de nos dirigeants après l'échec ahurissant en terme de participation à l'épreuve écrite du concours d'entrée. Le métier n'est plus du tout attractif aux yeux des potentiels intéressés. Par manque de reconnaissance, d'un salaire trop bas, du manque de moyens et d'autorité qui règnent sur nos coursives (il suffit d'aller sur internet et regarder les vidéos et photos diffusées illégalement par la population pénale, quelle image est renvoyée à nos concitoyens?). Force Ouvrière avait annoncé cet échec si rien ne changeait en début d'année...

 

– Violences sur personnels : Le Directeur Interrégional tient une position cohérente attendue par le terrain en terme de réponses données à des faits de violences sur ses personnels. Un détenu qui s'en prendra à un agent pour obtenir quelque chose ne doit jamais en récolter les fruits. Nous espérons que cette politique sera également suivie de faits chez les Chefs d’Etablissement (à bon entendeur...).

 

– En conclusion : Nous avons eu toute la largesse d'exposer la situation. Nos attentes ont été entendues et un premier retour nous sera fait par le Directeur Interrégional dans les jours à venir. D'autres rencontres seront programmées dans les semaines à venir pour le suivi de ses dossiers et approfondir certains sujets. Nous attendons du nouveau Directeur Interrégional, de l'échange, de la compréhension et une réorganisation de travail dans les domaines qui aujourd'hui, pénalisent grandement les personnels et ne permettent pas un dialogue social serein et efficace.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr