Prison de Villefranche-sur-Saône : AGRESSION SUR PERSONNEL !

 

Le 7 Septembre 2018, à la sortie des promenades de 17h00, un détenu a agressé violemment plusieurs personnels.

 

Ce détenu du A0 n'a pas accepté que le chef de bâtiment lui indique qu'il devrait changer de cellule, suite à sa tentative le matin de s'introduire dans une cellule qui n'était pas la sienne durant la réintégration des promenades.

 

Le détenu a rétorqué :'' je fais ce que je veux'' et s'est mis à pousser violemment le gradé. Les deux surveillants A0 et J0 présents à leur poste de gestion des sorties des promenades, sont immédiatement intervenus sur l'agresseur pour le maîtriser. Dans l'action ils ont pris plusieurs coups de poing au visage.

 

L'agresseur a été mis au Quartier disciplinaire et n'a cessé d’être virulent.

 

Nous avons appris après coup que ce détenu avait fait l'objet d'un placement à l'UHSI pour des raisons de psychiatrie, lorsqu’il était incarcéré mineur. Aucune information n'avait été donnée à ce sujet au surveillant de l’étage !!

 

Nous souhaitons un bon rétablissement à nos collègues, et les assurons de notre soutien moral.

 

Nous avons des agents et gradés qui ont su rester professionnel dans le cadre d'une agression violente et totalement inattendue.

Seront-t-ils remerciés à leur juste valeur par notre hiérarchie ?

 

C'est une agression de trop pour un personnel à qui on en demande toujours plus!

 

Le personnel subit des agressions toujours plus nombreuses et violentes alors que le manque d'effectifs, les heures supplémentaires délirantes, ne cessent d'user les surveillants.

 

L'agression reste anormale. Et ce qui constitue un risque dans notre métier ne doit pas être considéré comme la normalité.

 

Nous ne sommes pas et nous ne devons pas accepter d’être les cibles d'une certaine population pénale qui ne respecte rien, et ne craint pas les sanctions souvent trop légères.

 

La plus grande rigueur doit être appliquée à l'encontre de cet agresseur

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr