Prison de Lyon-Corbas : Courrier au Directeur de l'Administration Pénitentiaire

 

 

À

Monsieur le Directeur

de l'Administration Pénitentiaire,

 

Corbas, le 10 septembre 2018

 

Objet : conditions des personnels à la Maison d’Arrêt Lyon-Corbas

 

Monsieur le Directeur de l'Administration Pénitentiaire,

 

au quotidien les personnels de la Maison d'Arrêt de Lyon-Corbas sont confrontés au manque d'effectifs, aux agressions ainsi qu'a la découverte de plus en plus fréquente d'objets interdits.

 

L'accès aux Bâtiments MAH2 et MAH3 se faisant par une seule et même unique voie il a été envisagé la mise en place d'une séparation entre ces deux bâtiments, ainsi que la pose d'un bardage le long des grillages non couverts à l'heure actuelle permettant aux détenus de se voir ou d'échanger.

 

De même que la demande de création de filins anti-projections visant à interdire les jets par dessus le mur d'enceinte d'objets interdits devenus trop fréquents. Cela étant rien n'a encore été réalisé à ce jour.

 

Sur les secteurs sensibles des Quartiers Disciplinaire et Isolement, on constate également une recrudescence des projections malgré la présence d'un dispositif déjà en place, ainsi que l'inefficacité des systèmes de brouillage téléphonique sur ces mêmes quartiers.

 

L'article 57 de la LOI n° 2009-1436 du 24 novembre 2009 pénitentiaire venant de surcroît lui aussi limiter les possibilités de fouille des personnes détenues, le champ d'action des personnels de surveillance s'en trouve grandement impacté et le nombre d'objets interdits quand à lui ne cesse d'augmenter.

 

L’allégement de la procédure disciplinaire contribue à banaliser les sanctions prononcées a l'encontre des infractions au règlement intérieur et le fait que le Quartier Disciplinaire n’impressionne plus les détenus rejaillit sur leur façon de se comporter et l'on constate notamment de plus en plus de refus de sortir du QD sur ce secteur.

 

Le nombre de détenus souffrant de troubles psychologiques étant également en progression il tend à compliquer d'avantage le travail quotidien des personnels de surveillance.

 

La carence de personnels est encore aggravée par le manque d'attractivité du métier au profit d'autres institutions comme les Douanes ou la Gendarmerie.

 

Je tenais à vous faire part des revendications du Syndicat National Pénitentiaire Force Ouvrière découlant de notre congrès national visant à nous permettre d'assurer au mieux les missions de services publiques qui nous sont confiées.

 

Une réforme portant sur la sécurité des Personnels :

 

Classification des établissements permettant l’orientation ciblée des détenus

 

Renfort des effectifs et comblement des organigrammes

 

Formation initiale maintenue à 8 mois et formation continue adaptée à la prise en charge des profils de détenus

 

Réforme législative quant à la sécurité et la prise en charge des détenus

 

Équipement des QER / QPR / QI-QD par des tenues pare-coups, Pistolet à Impulsions Électriques, cellules dotées de passe-menottes…

 

• Dotation en équipements adaptés aux Personnels participant aux escortes médicales

 

• Développement des brigades cynotechniques.

 

Une revalorisation du statut et des salaires de manière significative :

 

• Augmentation de l’ICP à 2000€

 

PSS à 30%

 

• Augmentation à 50€ du forfait de la prime de nuit, de la prime de dimanche et jour férié

 

Catégorie B pour tous les Personnels du Corps d’Encadrement et d’Application

 

Catégorie A pour tous les Personnels du Corps de Commandement (Abrogation du plan de requalification)

 

Fusion des grades de Surveillant Principal et Surveillant Brigadier / 1er Surveillant et Major / Lieutenant et Capitaine

 

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur de l'Administration Pénitentiaire, mes salutations distinguées.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr