Prison de Fleury-Mérogis : Et pendant ce temps-là au Quartier Disciplinaire...

 

 

Alors que les journalistes de toutes les chaînes de télévision sont sur le pied de guerre devant les portes de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis en attendant la sortie d’un célèbre détenu médiatisé… Les agents du Quartier Disciplinaire du bâtiment D2 eux voient une nouvelle fois leur professionnalisme mis à rude épreuve !

 

Trois détenus ont tenté de se suicider

et leurs motivations posent réellement question !

 

Tout d’abord, durant l’appel nominatif, les agents découvrent un premier détenu qui tentait de se pendre aux barreaux, ils interviennent immédiatement pour lui sauver la vie.

 

À peine quelques heures après, aux alentours de 15h00, le détenu situé en face commence à mettre le feu à sa cellule, les agents interviennent de nouveau avec le renfort des collègues des Transferts qui étaient présents afin de prendre en charge le détenu qui avait agressé le collègue en début de semaine et pour le transférer vers un autre établissement.

 

Immédiatement, le rond-point de l’étage reçoit un appel d’un troisième détenu qui menace de se suicider à l’aide d’un drap accroché aux barreaux… Les collègues interviennent une nouvelle fois !

 

Le bureau local Force Ouvrière tient à féliciter les agents du Quartier Disciplinaire du D2 pour leurs nerfs d’acier et leurs interventions rapides et maîtrisées ! Nous réclamons la mise en avant de ces personnels qui accomplissent leur mission dans un contexte plus que limite et dans une ambiance explosive !

 

Le bureau local Force Ouvrière félicite également l’ensemble des agents du bâtiment D2 ainsi que ceux des Transferts pour leur aide dans ces situations, où tout peut dégénérer à chaque instant.

 

Le bureau local Force Ouvrière entend le ras-le-bol des agents du Quartier Disciplinaire ainsi que ceux de la maison d’arrêt !

 

Si nous ne minimisons pas les motivations dans les suicides de personnes détenues, nous constatons aujourd’hui, avec colère, l’explosion du nombre de gestes dangereux de certains pensionnaires qui sont prêts à risquer leur vie pour sortir du QD ! Ces derniers sont aussitôt déclarés inaptes à l’encellulement disciplinaire et retournent dans leur bâtiment d’origine !

 

Le bureau local Force Ouvrière tient également à signaler que si 12 suicides sont relevés sur la maison d’arrêt, aujourd’hui nous pouvons constater que près de 80 tentatives de suicide ont été avortées par les personnels depuis le début de l’année, souvent en prenant des risques pour leur propre sécurité et dans l’anonymat le plus total !

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr