Prison de Fleury-Mérogis : Ça gratte au D5... Mais que faire ?

 

Depuis peu, de nouveaux arrivants ont fait leur apparition sur le bâtiment D5 : des nuisibles ont envahi cette entité, et mettent à l’épreuve la résistance à la démangeaison des agents. En effet, ces parasites suceurs de sang ont élu domicile dans les chambres de repos de nuit ainsi que dans la salle de convivialité des collègues.

 

Les piqûres sur la peau des collègues parlent d’elles-mêmes !

 

Après le signalement de cette situation par les délégués Force Ouvrière du bâtiment D5 à la direction du bâtiment, un traitement par diffusion automatique a été appliqué par la société IDEX dans les différents locaux infestés, les matelas des agents ont été jetés à la benne et remplacés par des neufs destinés aux personnes détenues, en attendant la livraison de nouveaux matelas commandés en urgence.

 

Le bureau local Force Ouvrière, en accord avec le pôle SST, vous rappelle la démarche à suivre en cas de piqûres :

 

• Prendre attache avec l’Assistant de Prévention du bâtiment, la hiérarchie du D5 ou le pôle SST dans le but d’établir un dossier d’Accident de Travail.

• Prendre rendez-vous chez son médecin traitant (muni de son dossier d’AT) afin de se faire prescrire le traitement adéquat ainsi qu’un dispositif permettant d’assainir l’habitation.

• À l’aide de l’ordonnance prescrite par le médecin, récupérer les différents traitements à la pharmacie.

• Nettoyer impérativement tout le linge professionnel, civil et de maison au lave-linge.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande à la Direction de l’établissement la reconnaissance de l’imputabilité au service dans ce dossier où plusieurs agents se sont vu dévorés.

 

Le bureau local Force Ouvrière vous rappelle que dans le cadre d’un accident de travail, vous n’avez pas de frais à engager.

 

Le bureau local Force Ouvrière est conscient que ce protocole peut être contraignant pour les agents mais afin d’éviter toute invasion de votre logement, ce dernier est nécessaire.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr