Prison de Fleury-Mérogis : AGRESSIONS MULTIPLES, Plusieurs agents touchés !

 

Le climat électrique sur la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis ne semble pas se calmer, bien au contraire, et les récents événements qui ont lieu sur le Quartier Disciplinaire du D2 et sur les coursives du bâtiment D5 en font encore le triste écho.

 

Ce jour, un détenu du bâtiment D4, connu pour de multiples incidents en détention et agressions sur personnels, s’est vu conduire en prévention au Quartier Disciplinaire du bâtiment D2, suite à des menaces sur les agents. Il présentait un état très agité et menaçant en arrivant escorté par les ELAC.

 

S’il est redescendu en pression par la suite, durant le départ promenade cela à vite dégénéré. En effet, alors que le détenu semblait tout à fait calme jusque-là, c’est durant la fouille qu’il assène un coup de poing fulgurant au collègue qui effectuait sa palpation de sécurité.

 

Les collègues présents, bien que constamment sur leur garde, n’ont rien pu faire pour empêcher le coup. Ils sont intervenus immédiatement et avec professionnalisme pour maîtriser l’agresseur qui se laissera faire une fois son méfait accompli, le but étant de s’en prendre à « un bleu » !

 

Bilan pour le jeune surveillant : un hématome imposant sous l’œil gauche.

Il est immédiatement conduit aux urgences par l’assistant de prévention.

 

Le bureau local Force Ouvrière apporte tout son soutien à notre collègue et reste disponible s’il souhaite de l’aide dans ses démarches administratives et judiciaire.

 

Le bureau local Force Ouvrière, félicite l’ensemble des agents du QD et demande le transfert immédiat de ce détenu qui n’en est pas à son coup d’essai !

 

Dimanche 19 août vers 18h, une autre agression physique a eu lieu sur le bâtiment D5, envoyant trois autres collègues aux urgences.

 

L’auteur de cette agression est un auxiliaire de nettoyage qui devait assurer la distribution du repas en remplacement de l’auxiliaire habituel qui était malade. Ce dernier une fois la tâche terminée, refuse de réintégrer sa cellule et fait preuve d’inertie.

 

Les collègues le raccompagneront jusqu’à cette dernière, et c’est à ce moment qu’il se retourne pour assener un coup de poing à la tempe gauche du collègue de l’aile, puis un autre coup sur le nez d’un deuxième qui tentait de le maîtriser.

 

Résultats : Le nez cassé pour un agent, une suspicion d’hématome sous-dural pour un autre et une entorse du poignet, durant l’intervention, pour un troisième !

 

Le bureau local Force Ouvrière apporte tout son soutien à nos collègues victimes de cette lâche agression et les accompagne déjà dans leurs démarches administratives et judiciaires.

 

Le bureau local Force Ouvrière n’oublie non plus tous les autres collègues de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis qui évoluent dans un contexte explosif depuis le début de l’année !

 

Comme prévu depuis des mois par notre syndicat et l’ensemble des personnels, l’été est bel et bien volcanique sur notre établissement ! Et entre les effets d’annonces de l’administration d’une part et les promesses d’un monde meilleur « grâce à leur protocole » de l’autre…

Certains oublient l’essentiel :

LES BLEUS continuent de tomber et ce n’est pas près de s’arrêter !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr