Lettre à Monsieur Stéphane BREDIN, Directeur de l'Administration Pénitentiaire

16/08/2018

 

Monsieur le Directeur de l’Administration Pénitentiaire,

 

Permettez-moi de vous solliciter dans le cadre d’une vague d’incendies volontaires qui, à quatre reprises, ont ciblé les véhicules appartenant à des personnels de surveillance en fonction sur le Centre Pénitentiaire de Fresnes.

 

Ces évènements marqués par quatre incendies volontaires en l’espace de deux mois, et dont l’un d’entre eux s’est produit encore cette nuit, suscitent une vive émotion où se croisent sentiments d’insécurité et envie pour d’autres d’en découdre avec le ou les instigateur(s) de tels actes.

 

FO Pénitentiaire considère qu’au regard de la multiplication de ces actes délinquants voire criminels, il y a désormais urgence à agir.

 

Quand bien même je ne sous-estime pas les efforts d’investigations déployées par les Forces de Sécurité Intérieures pour appréhender les auteurs, je vous demande de prendre toutes dispositions utiles et nécessaires dans les délais les plus rapides pour protéger tous les agents qui vivent sur le domaine pénitentiaire. Il en va de la sécurité de l’Etat et de ses agents.

 

Ce matin, le bilan est lourd et ce ne sont pas moins de 12 véhicules détruits par des malfaiteurs qui créent la terreur parmi les personnels.

 

Les personnels et leurs familles qui sont hébergés sur le domaine doivent pouvoir exercer leurs missions en toute quiétude. Ils n’attendront pas la fin d’une étude relative à la sécurisation du domaine dont nous connaissons tous les délais d’entrée en vigueur.

 

C’est pourquoi je vous demande de donner toute instruction utile et nécessaire à vos services pour que le domaine soit sécurisé et que l’ordre et la discipline soient rétablis sur le site de Fresnes dans les meilleurs délais. Il va de soi qu’une aide des services partenaires doit être immédiatement mise en oeuvre pour rassurer la population et leur apporter soutien et assistance.

 

Depuis le 30 mai dernier, le domaine pénitentiaire de Fresnes est devenu une zone de non droit où des criminels mal intentionnés font régner la peur et la terreur, d’une part au travers de ces actes et d’autre part en menaçant directement des agents sur le site.

 

Combattre l’incivilité et la criminalité est l’affaire de tous, Force doit rester à la loi.

 

Ne doutant nullement de l’intérêt que vous porterez à ma requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, mes salutations les plus respectueuses.

 

Le Secrétaire Général Emmanuel BAUDIN

 

Copie :

- DISP DE PARIS

- PREFECTURE de POLICE de PARIS

- Mme Anne BERARD, DAPA

- M. Albin HEUMAN, Conseiller dialogue social et modernisation

- Cabinet du Ministre

- Voir la lettre

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr