Prison de Fleury-Mérogis : inFO Agression, un artiste mécontent au D5 !

 

 

Alors qu’un relevé de conclusions a été signé en début d’année, visiblement rien n’empêche les agressions sur la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis comme ailleurs !

 

Pour certains c’est le tapis rouge qui est déroulé quand ils arrivent en délégation et dans le même temps c’est bien des marrons que prennent les agents en détention !

 

Cette fois c’est le bâtiment D5 qui a subit les sauts d’humeur d’un « Artiste », sortit récemment du Quartier Spécifique avec des consignes de sécurité au vu de son potentiel hétéro-agressif.

 

En effet, lors de la distribution du repas du soir, le pensionnaire en ouverture à 2 agents, a manifesté son mécontentement quant au service de distribution du courrier. En réaction, il a alors jeté au sol ses bons de cantines, exhortant les agents de se baisser pour les ramasser !

 

Face au refus de nos collègues, le protagoniste s’est alors mis à déferler sa haine en lançant tous les objets qu’il pouvait trouver dans sa cellule en leur direction !

 

BOL, ASSIETTE, COUVERTS

TOUT Y PASSE !

 

L’alarme est alors déclenchée et les collègues arrivés en renfort mettront fin à la situation en le conduisant directement en prévention malgré la forte résistance de ce dernier.

 

Le bureau local Force Ouvrière dénonce cette lâche agression qui devient le lot quotidien de notre profession.

 

Le bureau local Force Ouvrière félicite l’ensemble des personnels du bâtiment D5 pour leur professionnalisme ainsi que la direction et le chef de détention pour l’efficacité dans les démarches d’accompagnement.

 

Le bureau local Force Ouvrière exige une sanction exemplaire à l’encontre du détenu lors de son passage en commission de discipline.

 

Le bureau local Force Ouvrière accompagnera les agents dans leurs différentes démarches administratives et judiciaires.

 

Le bureau local Force Ouvrière apporte également tout son soutien aux personnels du bâtiment D4 qui ont essuyé hier un feu de cellule au Quartier Mineur et une tentative d’agression parfaitement maîtrisés par les personnels de cette structure !

 

Face à cette montée de violence, ce ne seront pas les quelques babioles obtenues au prix de la trahison qui sauvegarderont nos vies mais bien le retour au professionnalisme et l’envie de faire ce boulot !

 

Mais pour cela, faut-il encore nous en donnez les moyens et la motivation !

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr