Prison de Rouen : Banalisation

27/07/2018

 

Une nouvelle fois aujourd’hui un des notre a été la victime d’un de nos pensionnaires dans l’exercice de ses fonctions.

 

Aux alentours de midi, à l’ouverture de la porte, le détenu mineur a asséné un violent coup de poing à notre collègue et ce sans aucune raison !

 

Nous, personnels pénitentiaires, sommes devenus littéralement l’exutoire des détenus, le remède à évacuer leur frustration, leur colère ou juste … leur envie violente.

 

Il est inacceptable que de tel fait soit devenu banal au sein de notre établissement. La violence est omniprésente et ce sont les personnels qui en sont les victimes permanentes !

Force ouvrière demande que le détenu purge le quantum maximum de cellule disciplinaire et qu’ils soient lourdement punis judiciairement pour cet acte gratuit !

 

Le Bureau Local souhaite un prompt rétablissement à notre collègue touché à l’œil qui est parti en urgence à l’hôpital.

Nous serons à ses côtés s’il le souhaite pour l’accompagner et l’aider dans ses démarches.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr