Prison de Toulon-La-Farlède : La fête du slip

 

Au CP La Farlede les agents ne savent pas ou ils vont travailler à l’avance, ni quand , puisque les rappels sont devenus monnaie courante, le mode dégradé est devenu la norme ainsi que les nuits à 11 ou à 10 .L’organisation des pauses repas est une usine à gaz .

 

Le dialogue social est mort, le DRH , l’a tué ; il décide tout de manière arbitraire.

 

Il refuse le dialogue et la transparence, quand on lui pose des questions ce n’est jamais de sa faute :

 

• C’est la fautes des malades

 

• C’est la faute de la DI/DAP

 

• C’est la faute des syndicats

 

• C’est la faute des gradés et officiers

 

• C’ est la faute du service médical

 

Force Ouvrière a saisi plusieurs fois la DI, pour signaler les problématiques du CP La Farlede , le manque d’agents a été souligné à maintes et maintes reprises à la DI et à la DAP, les décisions arbitraires de la direction ont été signalé à la DI.

 

Le personnels est en souffrance, les services tirent tous la langue. La sécurité de l’établissement est en danger.

 

Le dialogue social est bafoué, si cela devait perdurer la chancellerie et l’opinion publique seront informés.

 

Force Ouvrière rappelle que la Direction est responsable de l’intégrité physique et morale des agents.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr