Prison de Vendin-le-Vieil : CHSCTS du 21 juin 2018, FO rend compte !

 

Le jeudi 21 juin 2018 s'est déroulé Le Comité d'Hygiène et de Sécurité de VENDIN LE VIEIL. La nouvelle assistante de prévention a été nommée, il s'agit de FANNY WARIN, secrétaire de direction, qui a reçu une lettre de cadrage.

 

Nous sommes revenus sur la visite du CHS effectuée le 14 juin :

Le chef d'établissement a reconnu qu'en cas d'incendie la situation pourrait être compliquée selon le secteur concerné et l'intensité du sinistre. Nous avons insisté à la fois sur la nécessité de formation dans ce domaine, des exercices sur site, ainsi que l'établissement de fiches réflexes afin de pouvoir faire face à tout type de situation.

 

Nous avons lourdement insisté sur la mauvaise qualité des sièges des miradors. Il nous a été une fois de plus répondu qu'il y avait une contrainte de marché. Le chef d'établissement va contacter la DI. Des propositions seront faîtes pour avoir de nouveaux sièges.

 

Des réfrigérateurs vont être installés dans les miradors.

 

GEPSA va contrôler les siphons dans les miradors. Une étude va être faîtes par GEPSA sur la protection des tuyaux dans l'escalier des miradors.

 

Une intervention va être réalisée pour changer les lampes défectueuses.

 

Nous avons demandé à ce que des poubelles pour femmes soient installées dans l'ensemble des W.C. de l'établissement.

 

GEPSA s'est engagé à changer l'ensemble des portes savons.

 

Concernant le PCI, GEPSA va s'occuper de l'installation d'une lampe pour le coffre à clefs. Nous avons aussi fait remarquer que des panneaux étaient manquants à cause d'infiltrations.

 

Un recensement des clefs de casiers du hall d'entrée va être effectué. Une note de service sera faite : ces casiers ne seront pas accessibles aux familles de détenus et seront réservés aux intervenants extérieurs.

 

Nous avons également fait une synthèse sur les visites antérieures :

Une étude sera menée concernant les toilettes situés sur chaque terrain de sport, qui ne sont pas protégés (des balles peuvent les atteindre). De plus, un coffre devrait être installé pour ranger le matériel sportif.

La salle de sport nouvellement installée dans le vestiaire homme est opérationnelle. Le chef d'établissement nous a dit qu'en cas de blessure, cela ne serait pas considéré comme un accident du travail.

 

21 matelas sont commandés. Nous avons insisté pour que ces matelas ne soient pas la réplique de ceux qui sont actuellement dans les chambres. Il faut un produit nettement plus confortable.

 

Des stores seront remis dans la salle d'appel. Aucune solution n'a été trouvée concernant la protection des colonnes sèches dans la zone administrative. Nous avons signalé que rien n'était prévu dans les W.C. pour suspendre des vêtements et qu'il fallait y remédier.

 

Des actions de sensibilisation et de prévention nous ont été présentées :

Parmi ces actions il y aura : une sensibilisation aux addictions, le travail sur écran, l'amélioration de la prise en charge des personnels...

 

Une sensibilisation aux risques biologiques sera également menée : tuberculose, gale, VIH... symptômes, risques, traitement.

 

Le directeur nous a aussi annoncé que des contrôles d'alcoolémie seraient effectués (avant le début du service de nuit et après la fin du service).

 

Les risques psychosociaux :

Le dossier est repris avec quelques modifications dans son schéma d'application. Un groupe de travail sera chargé de faire des entretiens, et il rendra compte du résultat de ses travaux à un COPIL paritaire. L'ensemble du personnel sera sensibilisé et des appels d'offre seront lancés pour constituer ce groupe de travail. Les travaux devraient démarrer en 2019 et s'étaler sur plusieurs mois.

 

Les visites médicales :

C'est à notre demande qu’un point a été effectué. Les visites se font actuellement au rythme d'une par mois. L'objectif est de passer à deux par mois vers septembre (une infirmière sera en renfort du médecin). Des surveillants ne sont pas encore passés depuis l'ouverture. Il faut absolument combler ces lacunes et pouvoir faire passer tout le monde.

 

Questions diverses :

Seule FO s'est attelée à cette tâche. Nous avons demandé à ce que l'ensemble des climatisations de l'établissement soient vérifiées. En effet plusieurs fuites ont été signalées ; de plus nous avons également dénoncé le bruit récurrent de ces appareils dans les chambres du personnel. Selon le chef d’établissement, il y a un contrat de maintenance, et lors du constat d'un problème l'agent doit immédiatement l'écrire sur GENESIS, pour que GEPSA puisse intervenir. Nous pouvons quand même nous interroger : la fréquence de vérification des climatisations est-elle pertinente compte tenu de l'ensemble des dysfonctionnements constatés ?

 

Nous avons demandé où en était le problème d'éclairage dans le chemin de ronde. Des travaux vont commencer le 2 juillet et vont durer 12 à 13 semaines. L'ensemble de l'éclairage va être changé.

 

Nous avons demandé à ce que l'ensemble des W.C. de l'établissement soient dotés d'un abattant. Le directeur a affirmé qu'après cette remise à neuf, il n'y aurait au mieux qu'un renouvellement une fois par an.

 

Nous avons demandé une fois de plus que tous les postes en contact avec la population pénale soient dotés de gants et que la taille soit suffisamment grande.

 

Nous avons lourdement insisté sur le problème de la mauvaise qualité des sièges dans l'ensemble de l'établissement. Entre les sièges mirador qui ne sont pas ergonomiques, les sièges avec un dossier en toile inadaptés et qui se déchirent, et les fauteuils plus robustes mais dont les accoudoirs sont souvent en piètre état : le bilan n'est pas fameux. Pour nous, il ne s'agit pas simplement d'acheter du nouveau matériel, il faut aussi qu'il soit ergonomique, confortable et solide. Cela doit s'inscrire dans la durée.

 

Le manque de places de parking a aussi été posé ; le constat est alarmant : c'est de pire en pire. En outre, les places étant trop petites, il n'est pas rare de constater des coups sur les véhicules. Le directeur en est bien conscient, mais nous rétorque que nous sommes limités par les contraintes foncières. Il reconnaît qu'il existe quelques pistes pour gagner des places. Nous avons demandé à déplacer l'entrée du local-motos pour qu'il soit réellement accessible.

 

Nous avons demandé à ce qu'un bloc fixé au mur soit mis dans chaque chambre pour remplacer les télécommandes de climatisation qui ne sont plus là. Il n'est pas acceptable de voir arriver de fortes chaleurs sans pouvoir utiliser ces appareils.

 

Faute de temps accordé suffisant, nous n'avons pu aborder d'autres sujets. Nous ne mettons pas pour autant de côté vos revendications.

 

Nous resterons attentifs face à l'ensemble de ces dossiers, jusqu'à ce qu'ils aboutissent ou que nous obtenions des progrès significatifs. Nous ne prenons les différentes annonces pour argent comptant. Nous serons là pour vérifier que ce qui a été annoncé se réalise.

 

FO VOUS INFORME

FO DEFEND VOS INTERETS

 

Lire le communiqué.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr