Prison de Fleury-Mérogis : Greffe, en parlant des risques sociaux...

 

Mails de colère, remarques insultantes et blessantes, ingérence dans les situations RH des agents, non respect de la charte des temps, … Les exemples sont nombreux et accablants !

 

Voici le tableau quotidien des agents du greffe de Fleury-Mérogis placés sous l’autorité, ou plutôt l’autoritarisme, d’un personnage qui adapte son discours suivant l’interlocuteur.

 

Le mépris exercé par celle qui ne cesse de mener la vie dure aux personnels du plus grand greffe pénitentiaire de France, laissera des traces tant sur le moral des agents que sur l’attrait de ce service, où les plaintes des agents et les demandes de départs volontaires mettent en exergue un phénomène qui semble être devenu une norme sur de trop nombreux services de l’établissement : le management toxique !

 

Madame, sachez que toutes vos récompenses, passées comme proches, ne sauraient effacer le triste souvenir que vous allez laisser :

 

• Mails en caractère rouge énorme diffusés à votre service où rien n’est apporté à part une rupture progressive avec vos effectifs.

 

• Remarques désobligeantes, vexantes et répétées envers votre personnel où vous irez jusqu’à en insulter certains de « boulets » lors d’un entretien avec un représentant syndical !

 

• Une accusation non stop de l’implication de chacun afin de justifier durant les instances le mal qui ronge ce service. Avec vous ce n’est jamais de votre faute mais celle des agents !

 

• Des agents, tous corps et tous grades confondus, qui sont en rupture professionnelle ou qui présentent des situations psychologiques plus que préoccupante, et où il a fallut intervenir avec insistance pour qu’ils soient reçus en audience.

 

• Une volonté coercitive dans un domaine RH qui n’est pas le vôtre. Si un agent reçoit une notification des ressources humaines, cela ne vous concerne pas forcément. Ainsi, il est inutile d’envoyer un mail assassin à vos agents en vous autoproclamant « Dieu des RH » !

 

• Une méconnaissance totale de la charte des temps, si ce n’est pas délibéré de votre part…, ne vous octroie pas le droit de vous mettre en marge de la loi. Respectez les textes !

 

À la veille d’une journée si importante sur le couronnement de votre carrière, il serait bon de vérifier où en sont les demandes de récompense de vos agents lors du déploiement de Genesis sur la structure, car à ce jour c’est toujours le néant. Merci pour leur investissement, dommage pour la reconnaissance !

 

Madame, le bureau local vous souhaite un bon vol, surtout ne vous retournez pas mais vous pouvez toutefois méditer sur cette citation :

 

« Il paraît que pour bien commander, il faut bien aimer »

Nadine PICQUET, discours d’hommage à Mme EZRATI devant la CA de Paris, le 8 février 2018

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr