Prison de Condé-sur-Sarthe : Des décisions lourdes de conséquences

 

L’implantation des Quartiers radicaux au pays de Condé a littéralement bouleversé notre environnement professionnel. C’est tout le fonctionnement de l’établissement qui a été remis en cause. Malgré les problèmes de Ressources Humaines, malgré les transferts qui se font au compte-gouttes, l’Administration est déterminée à ériger Condé en Sanctuaire pour Jihadistes !

 

A défaut de ne pas respecter ses engagements sur les transferts, il faut fermer le régime contraint avec des prétextes qui ne tiennent pas la route ! Pourtant, ce régime contraint a bien démontré son utilité et son efficacité !

 

A défaut de combler le déficit en Ressources Humaines engendré par le projet QER/QPR, il ne faut pas remplacer les départs pour la Brigade Parloirs !

 

Oui, la Direction envisage de mettre les collègues de roulement et de Longues Journées sur les postes de Parloirs ... Ces mêmes collègues qui vont retourner tranquillement sur les coursives le lendemain !

 

Force ouvrière dénonce cette mascarade qui mettra davantage en péril la sécurité du personnel pour un projet bourré d’incertitudes !

 

Force ouvrière demande à la Direction de prendre ses responsabilités et de ne pas recourir à des solutions bancales !!!

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr