Cap de mobilité surveillants et brigadiers : Comblement des départs en retraite Mission Outre-Mer

12/06/2018

 

Dans une lettre ouverte adressée le 18 mai 2018, le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE avait saisi la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur la problématique des nombreux départs en retraite des personnels de surveillance dans les établissements de l’Ile de la Réunion.

 

À la suite de cette intervention, FO PÉNITENTIAIRE a été reçu par le Directeur de Cabinet du ministère de la Justice et une réponse nous a été apportée :

 

Plus d’une trentaine de postes seront proposés lors de la CAP de mobilité des surveillants et brigadiers de septembre 2018, sur les établissements du 974.

 

En effet, la situation des effectifs va être très dégradée, à l’image de la Maison d’Arrêt de Saint Pierre qui va devoir tourner cet été avec 65% de son effectif nécessaire, en attendant l’affectation des collègues qui seront mutés sur ces postes.

 

Même si FO PÉNITENTIAIRE se félicite partiellement de cette décision, tant que la couverture des postes sur les établissements ultra-marins ne sera pas complète, il y a urgence à ce qu’il y ait une véritable politique de prévision et de gestion des effectifs au sein de l’administration pénitentiaire, notamment dans la perspective des demandes de départ à la retraite. Le très prochain « papy-boom pénitentiaire » va mettre à mal les effectifs, déjà réduits, des établissements pénitentiaires. Un travail d’anticipation doit être mené par les services de la DAP et du ministère, à moins que là aussi, on verra arriver des contractuels recrutés au titre de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 !!!

 

Une fois encore, FO PÉNITENTIAIRE a réclamé la révision et l’abondement des organigrammes de référence de TOUS les établissements ultra-marins auprès du Directeur de Cabinet du ministère de la Justice. C’est avec plus de fonctionnaires pénitentiaires dans les coursives qu’on atteindra un niveau de sécurité plus élevé… Dans l’attente de ce nécessaire travail, FO PÉNITENTIAIRE réclame un taux de couverture de 100% des établissements de l’Outre-Mer à l’issue de la prochaine CAP de mobilité, d’autant que des candidats attendent, inlassablement…

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr